Le Québec survivra !

5 04 2007

Le Québec survivra : la fécondité québécoise se situe au-dessus de 1,6 enfant par femme pour la première fois depuis une décennie. Les espoirs les plus fous sont maintenant permis.

Félicitations

 

L’Institut de la statistique du Québec vient de lancer un cri d’espoir : le Québec survivra. L’an dernier, au Québec, 82 100 naissances ont été répertoriées, soit huit pour cent de plus qu’en 2005. La morosité cède la place à la fête. Cette quatrième augmentation annuelle consécutive se démarque par par son importance.

 

 

En 2006, l’indice synthétique de fécondité a atteint 1,62 enfant par femme au Québec, comparativement à 1,51 en 2005 et à 1,48 en 2004. La fécondité québécoise se situe au-dessus de 1,6 enfant par femme pour la première fois depuis une décennie. Les cigognes reviennent survoler le Québec.

Entre 2005 et 2006, l’augmentation du taux de fécondité a été de trois pour cent chez les femmes de 20-24 ans, de 6 pour cent chez les 25-29 ans, de 10 pour cent chez les 30-34 ans et de 13 pour cent chez les 35-39 ans.

Auparavant, le nombre de naissances avait diminué chaque année de 1990 à 2000, puis, s’était stabilisé autour de 73 000 de 2000 à 2004. Maintenant patriarche, je revois l’avenir du Québec avec des milliers de petits enfants qui lui redonneront une nouvelle pérennité.

Séparateur

 

 

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :