À l’Ile d’Orléans, en 1988 …

9 08 2007

Le bel hommage de Pier de Lune

felix-leclerc_100.1186618447.jpg(La Tuque, le 2 août 1914 – L’Île d’Orléans, le 8 août 1988) Né à La Tuque, en haute Mauricie, Félix Leclerc est le sixième d’une famille de onze enfants. Son père, Léo Leclerc, est considéré comme « le gros commerçant de bois de la Vallée », un « faiseux de villages ». Félix hérite de sa mère son art de vivre ainsi que le goût de la musique. Après une enfance heureuse, il débute ses études classiques à Ottawa en 1928, au Junoriat du Sacré-Coeur à Ottawa et à l’Université d’Ottawa, en belles-lettres et rhétorique. Durant la tragique crise économique en 1932, il doit les interrompre, faute d’argent.

Poète, conteur, fabuliste, auteur dramatique et pionnier des chansonniers québécois. Il devient annonceur de radio à Québec en 1934, et à Trois-Rivières en 1938. C’est à cette époque qu’il fait ses premières expériences en tant qu’auteur radiophonique. Il entre en 1939 à Radio-Canada, où il travaille comme comédien dans les émissions « Vie de famille » et « Un homme et son péché ». Devenu membre des Compagnons de Saint-Laurent, il écrit également des textes pour les séries « Je me souviens » (1941), « L’Encan des rêves » (1945), « Théâtre dans ma guitare » et « La ruelle aux songes » (1946). Le 29 décembre 1950, il fait ses débuts comme chansonnier au Théâtre de l’ABC à Paris. Sa carrière musicale ne cessera d’être ponctuée de succès. Chansonnier prolifique et écrivain populaire dont les écrits témoignent de son attachement à sa terre natale, Félix Leclerc revient au Québec en 1953 et continue à publier et à écrire pour la radio et le théâtre.

En 1970, il s’installe définitivement à l’Ile d’Orléans, près de Québec. Secoué par les événements qui se déroulent il publie des chansons et autres textes de plus en plus engagés politiquement. Ses disques « L’alouette en colère », « Le tour de l’Île » et « Mon fils » sont les jalons de cette prise de position indépendantiste. En 1978, il prépare Le petit livre bleu de Félix ou Le nouveau calepin du même flâneur et Rêves à vendre, deux recueils de pensées, maximes et courts récits dans la même veine que Le calepin d’un flâneur publié en 1961.

Il meurt subitement le 8 août 1988.

______________________________

 

Mon fils

Mon fils, pour qui je donnerais mes bras
Pour qui je donnerais mes yeux, je crois
Pour qui un jour ma femme a pleuré
De douleur et de joie
Si au fond je ne te connais pas
Ne deviens pas le traître pour moi
Mon fils, je ne me battrai pas…
{Refrain:}
Personne ne vit ta vie pour toi
C’est que ton reflet dans la glace
Personne ne te pardonnera
Personne n’aura mal à ta place
Personne ne sentira le froid
Au fond de ton coeur quand tu passes
Personne ne vit ta vie pour toi

Mon fils, toi qui devras porter mon nom
Fasses que ce soit pour le bien
Et qu’un jour ce soit ma raison
D’être fier de porter le tien
Si les chemins que tu choisis ne sont pas ceux
Que j’aurai pris
Mon fils, écoute je t’en prie

 

{Refrain:}
Personne ne vit ta vie pour toi
C’est que ton reflet dans la glace
Personne ne te pardonnera
Personne n’aura mal à ta place
Personne ne sentira le froid
Au fond de ton coeur quand tu passes
Personne ne vit ta vie pour toi
Même ces femmes qui t’ont aimé
N’ont mal que pour elles quelques fois
Personne ne pourra oublier
Ce que tu auras fait de toi
Ce que tu auras mérité

 

Personne ne vit ta vie pour toi
Tu traceras seul le chemin
Ce n’est que toi qui choisiras
s’il seras le mal ou le bien
Tu seras le seul à payer
Ce que tu auras dépensé
Personne ne vit ta vie pour toi

______________________________

 

Publicités

Actions

Information

9 responses

9 08 2007
Françoise

Merci Pierre pour ce bel hommage.

J’ai beaucoup d’admiration pour Félix Leclerc. Je ne sais pas si vous l’entendez encore sur les ondes au Québec, ici en France malheureusement on l’oublie.

9 08 2007
Posuto

1988, vous dites ! Mon Dieu, le temps passe trop vite, trop vite, je pensais que c’était bien plus récent. C’est vrai Françoise, on l’oublie en France. C’est bien dommage, les amateurs de (au hasard de ma vindicte) Delerm pourraient savoir ce qu’est un vrai chanteur, généreux et talentueux, pas un petit bobo faiseur de recettes avec trois souvenirs d’école à la con… (suis en boule moi, la famille Delerm me pollue la culture…).
RV

9 08 2007
Cowboy

Ah merci, merci, et encore merci. Quand je voyage, j’aime bien me mettre dans l’ambiance et j’avais prévu pour mon périple québécois un CD de Félix Leclerc qui a tourné tant et plus dans le lecteur de l’auto. « Le train du nord », « le chant d’un patriote », « notre sentier », « la chanson du pharmacien », « la veuve », « le petit bonheur », « moi, mes souliers », et j’en passe. Un pur régal !

9 08 2007
pierrechantelois

Françoise, RV et Cowboy, le temps passe vite en effet. 1988. Imaginez. L’an prochain, cela fera 20 ans pile. Je vais m’informer pour voir si cette date anniversaire sera marquée par des événements spéciaux. Merci

Pierre R. Chantelois

9 08 2007
Cowboy

Dans mon enthousiasme à rendre hommage à cet hommage rendu, j’en ai oublié un autre à rendre d’urgence à RV. Quelqu’un qui dit autant de mal de Delerm ne peut pas être entièrement mauvais. Chaque fois que je l’entends, me revient cette phrase de ma grand-mère : « Celui-là, je l’achèterais pour le battre ».
Bonnes vacances Pierre.
C.

9 08 2007
Le motpassant

Oh, oui, moi mes souliers….. Une voix, une époque !
Et pour une fois d’accord avec Posuto, la famille Delerm, bonjour !

10 08 2007
pierrechantelois

Le motpassant

Il faudra donc que je m’y mette : retrouver une toune de la famille Delerm. Merci.

Pierre R. Chantelois

11 08 2007
chantal Serriere

Magnifique de nous donner à revivre l’émotion apportée par Félix leclerc!
Quelle belle photo évocatrice également!

13 08 2007
guy demers

Bonjour Pierre, j’aimerais bien que vous communiquiez avec moi, j’aurais une proposition à vous faire….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :