Un petit robot de compagnie pour humaniser votre vie ?

3 09 2007

Keepon est un petit robot, double globule mou, qui fait sourire. A-t-il vocation de faire sourire jeunes et moins jeunes ? Hideki Kojima (Computational Neuroscience Laboratories, Kyoto), Marek Michalowski (Université de Carnegie, Mellon) et Selma Sabanovic (Institut polytechnique, Rensselaer), font partie du projet Infanoid dont le but est de mieux faire accepter les robots par les enfants. Sympa, non ?

Posé sur un socle noir, Keepon est programmé pour avoir le sens du rythme. Sur un plan plus scientifique, Keepon a été placé en situation réelle, pour tester la manière dont les enfants réagissent à ce robot danseur.

Comme le rapporte Futura Science : « durant la première phase, un tiers d’entre eux ont spontanément dansé avec Keepon. Dans la seconde expérience, 209 enfants ont vraiment interagi avec le robot, avec un léger avantage aux filles (113 contre 96 garçons) mais l’âge n’est pas apparu avoir une influence quelconque. En revanche, les interactions ont été plus nombreuses chez les enfants visitant le site en groupes et plus nombreuses également quand Keepon était en train de danser que lorsqu’il restait immobile. Mais les enfants dansaient plus volontiers lorsque Keepon était en rythme avec la musique ambiante que lorsqu’il semblait s’agiter inconsidérément ».

Pour les chercheurs, l’avenir des robots de compagnie est conditionné à leur humanisation simulée. La communication non verbale en fait partie, comme le pensent d’autres équipes qui travaillent sur les expressions faciales ou la compréhension des jeux de mots. Et comme la musique adoucit les mœurs, pourquoi ne pas l’ajouter à la liste…

 

__________________________________________

 

 

 

Publicités

Actions

Information

7 responses

3 09 2007
Posuto

Où sont ses bras pour qu’il me fasse la vaisselle, hein ?
(ne serait-ce pas une invention d’homme ?)
Kiki 🙂

3 09 2007
Françoise

C’est mignon, c’est rigolo, mais… Une fois l’effet « nouveauté » passé, les enfants s’en désintéresseront me semble-t-il, comme de tous les jouets « prêts à l’emploi » et qui ne laissent aucune part à l’imagination et à l’invention.

Quelle est l’utilité (si utilité il y a) des « robots de compagnie » ?

3 09 2007
chantal Serriere

Certainement de tenir compagnie lorsqu’on s’ennuie trop!

3 09 2007
pierrechantelois

Kiki, Françoise et Chantal

N’est-ce pas qu’il est mignon Keepon (keep on). Je crois que le but des chercheurs est de capter l’attention des enfants : « Certains enfants considèrent la marionnette comme un jouet intrigant et tentent d’en comprendre le mécanisme en le regardant de près, en écoutant le bruit des rouages internes ou en le palpant ». D’autre part, comme le dit si bien Chantal, un enfant qui s’ennuie pourrait se laisser distraire par la posture, le comportement de Keepon et la musique. Il est vraiment mignon.

Pierre R. Chantelois

3 09 2007
oliviersc

Bonjour Pierre, il y a d’autres robots, d’autres pistes, d’autres sources à découvrir dans un billet où j’avais commencé à rassembler quelques articles sur (ou autour du) le sujet. Votre article vient d’être ajouté en commentaire ; mais vous êtes le bienvenue à laisser un mot.

Bonne soirée !

4 09 2007
pierrechantelois

Olivier

J’y compte bien. Merci. Pierre R. Chantelois

15 09 2007
De ce côté-ci de l’Amérique » Blog Archive » Zeno, un petit garçon bien spécial qui vous sourit

[…] Après Keepon, voici Zeno. Comme pinocchio qui prend vie, Zeno est un charmant garçon, d’une taille de 43 cm pour un poids de 2,7 Kg, né des fruits de l’intelligence artificielle. Il est encore tout jeune : 18 mois. Mais il est très avancé pour son âge : il peut exprimer des sentiments comme la joie ou la tristesse. Même une moue de scepticisme face à notre propre scepticisme. Zeno utilisera un logiciel pour tirer profit de la puissance de calculs d’un ordinateur pour pouvoir fonctionner, analyser, apprendre, dialoguer et réagir. Les géniteurs de Zeno, après cinq années de laborieuse conception, en sont maintenant très fiers. Né dans un laboratoire, Zeno est la démonstration que la robotique peut se manifester à visage…. humain. Zéno dialoguera avec le PC au travers d’une connectique sans fil WiFi. Il faut maintenant espérer que les géniteurs auront pour leur progéniture le souci de la bonne éducation. Jusque là, rien à redire. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :