Canada – « J’ai l’intention de devenir premier ministre », Stéphane Dion – Chef de l’Opposition

19 10 2007

Au Canada, le gouvernement conservateur minoritaire est sauf. Il pourra rester au pouvoir une troisième année consécutive. Il évitera la motion de défiance qui aurait pu le mener à une campagne électorale. Le chef de l’opposition libérale vient de l’en assurer : « Les Canadiens peuvent compter sur l’opposition officielle pour faire tout son possible afin de faire fonctionner ce parlement ». Selon Machiavel : « gouverner, c’est mettre vos sujets hors d’état de vous nuire et même d’y penser ». Stephen Harper, le chef du gouvernement, profitant de la faiblesse de son adversaire, Stéphane Dion, chef de l’opposition, y est parvenu.

Un sondage, réalisé par Harris-Décima pour la Presse Canadienne, montre que le premier ministre conservateur, Stephen Harper, et le chef de l’opposition libéral, Stéphane Dion, accusent, tous les deux, un sérieux déficit de charisme auprès de la population canadienne : 41 pour cent des répondants ont indiqué que la personnalité du premier ministre représentait une faiblesse contre 50 pour cent pour le chef de l’opposition libéral.

Le Bloc québécois (présent seulement au Québec) et le Parti néo-démocrate (NPD), qui peine à faire élire des députés sur la scène nationale, se disaient tout à fait prêts pour la grande élection. Ils font l’amer reproche à Stéphane Dion de sauver in extremis le gouvernement conservateur du naufrage appréhendé. À ces reproches, que lui adresse notamment le NPD, le libéral Stéphane Dion répond : « J’ai une responsabilité que le (chef du NPD) n’a pas. J’ai l’intention de devenir premier ministre » (Cyberpresse). Le Bloc québécois et le NPD ne sont pas assez nombreux en chambre pour renverser, à eux seuls, le gouvernement. Il leur faut l’appui du Parti libéral. Occasion ratée.

Le conservateur Stephen Harper aime gouverner. Il aime également user de stratégie. Il s’était fait élire sur cinq promesses. Il les a réalisées. Il vient d’énoncer, pour la prochaine année, dans son discours du trône, cinq priorités. Du long terme. Ces priorités sont : « renforcer la souveraineté du Canada et sa place dans le monde, renforcer la fédération, exercer un leadership économique efficace, continuer de lutter contre le crime et améliorer notre environnement ».

Comme s’il dirigeait un gouvernement majoritaire, Stephen Harper n’entend pas négocier à la pièce sa gestion des affaires de l’État. Il vient de faire savoir aux partis d’opposition qu’il rejette le protocole de Kyoto et se rallie au comité restreint de Georges W. Bush. « Le pire de tout (dans ce discours), c’est bien sûr la grande faiblesse de l’approche du gouvernement sur les questions environnementales », dira, dépité, le chef de l’opposition, Stéphane Dion. Qu’à cela ne tienne, monsieur Dion croit aux vertus des amendements pour montrer qu’il sera le maître du jeu parlementaire : « nous allons proposer des amendements et nous ne ferons pas tomber ce gouvernement à cause du discours du Trône, ce qui provoquerait une troisième élection en quatre ans ».

Sur l’Afghanistan, il entend franchir le délai de 2009 et y maintiendra, s’il n’en tient qu’à lui, les troupes canadiennes jusqu’en 2011. Contre l’avis défavorable d’une majorité de la population canadienne. Il y aura un vote à ce sujet au Parlement d’Ottawa après la remise d’un rapport du Comité spécial chargé d’étudier cette question. Le premier ministre conservateur pratique l’ouverture puisqu’il a nommé à la tête de ce comité un candidat libéral au poste de premier ministre du Canada, John Manley.

Un projet de loi sera déposé afin de durcir davantage les conditions de mise en liberté et les peines d’emprisonnement obligatoires pour ceux qui commettent des crimes avec des armes à feu. Le gouvernement inclura également des mesures plus sévères contre ceux qui conduisent avec les facultés affaiblies.

Le conservateur Stephen Harper entend affirmer et réaliser la souveraineté canadienne en Arctique en y implantant une station de recherche. Il poursuivra la réforme du Sénat, adoptera des mesures pour obliger les électeurs à se dévoiler lors de l’exerce de leur droit de vote, présentera un projet de loi pour accorder aux autochtones les mêmes droits qu’aux autres Canadiens et profitera de cette mesure pour présenter des excuses à ceux ou celles qui ont subi des sévices lorsqu’ils résidaient dans des pensionnats. En terminant, le gouvernement Harper honorera la Birmane, Aung San Suu Kyi, en l’élevant au rang de Citoyenne d’honneur du Canada.

Le discours du trône coïncidait avec l’arrivée du nouveau député conservateur, monsieur Denis Lebel, élu le 17 septembre dernier dans la circonscription de Roberval-Lac-Saint-Jean (bastion du Bloc québécois). Le chef du gouvernement a profité de l’occasion pour souligner que : « cette élection a démontré de façon spectaculaire que les valeurs conservatrices sont des valeurs canadiennes et sont aussi des valeurs québécoises. On a reconnu la nation québécoise et c’est normal d’être nationaliste quand on fait partie d’une nation ».

____________________________

 


Publicités

Actions

Information

4 responses

19 10 2007
Gilles

Je suis arrivé à la conclusion que l’indépendance du Québec est nécessaire, donc j’ai voté jusqu’ici pour le Bloc Québécois, tout en sachant bien que l’indépendance sera réalisée à Québec, et non à Ottawa. Quoique le Bloc fasse du bon travail (représentation des citoyens, réflexions sur les lois, prise de conscience des lacunes de la fédération par exemple), j’en arrive à cette autre conclusion que son rapport de force n’est plus ce qu’il était, car le parti Tory exerce une forte attirance sur les Québécois conservateurs des points de vue social et économique — le résultat des dernières élections partielles le montre avec évidence — et je pense que ceux-ci sont en majorité, malgré l’image que les médias donnent de la société québécoise.
 
Le premier ministre Harper n’a pas de charisme (je veux dire la sorte de charisme en faveur dans les médias) mais qu’importe ! Il prouve sa maîtrise du politique, et de la politique, et il possède ce que les Libéraux ont perdu : l’honnêteté intellectuelle. J’affirme ceci parce que le fond de commerce du Parti Libéral, depuis Trudeau, a consisté en une seule idée : empêcher le Québec d’accéder à l’indépendance, et par tous les moyens. Il est remarquable que ses dirigeants, surtout s’ils viennent du Québec [Trudeau, Chrétien, Dion] soient les plus hystériques de ce point de vue.
 
Bien entendu, Harper rejette sans aucun doute l’indépendance du Québec, mais comme son prédécesseur Tory, Brian Mulroney, il est certainement capable de l’accepter, si les Québécois la décident à une majorité suffisante. Autrement dit, les dirigeants du Parti Libéral ne peuvent pas ne pas se comporter comme des « rois nègres » [je précise que c’est une expression d’histoire politique, et n’a aucune connotation raciste], ce qui n’est pas le cas des Conservateurs, et les Québécois le sentent bien.
 
Ma conclusion : l’appui au parti Tory ira en augmentant au Québec, le Bloc ferait bien d’y réfléchir.

19 10 2007
pierrechantelois

Gilles

Merci de cette opinion éclairée. Il est clair que si je devais choisir – pour l’heure – entre le parti libéral et le parti conservateur, il m’apparaît clair que Stephen Harper est plus fin stratège et qu’il parvient, malgré les circonstances, à mener à terme les engagements qu’il prend. Cela étant dit, ma profonde aversion pour un triste sir comme Stéphane Dion ne m’incite guère à voter pour lui. Le père de la clarté doit aujourd’hui regretter son zèle d’hier puisqu’il est l’un des grands mal-aimés que le Québec ait choisis depuis Mulroney. Le rôle du Bloc maintenant. Pour ma part, le Bloc représentera pour moi l’éternelle troupe de gaulois qui ne font rien comme les choses devraient être faites. J’apprécie notre différence, même en Chambre des communes. Le Bloc québécois n’a pas vocation de constituer le prochain gouvernement. Il a vocation d’être une bonne opposition et de défendre – au mieux de sa capacité – les intérêts du Québec. Gilles Duceppe – malgré sa dernière valse à deux temps – a été plébiscité une nouvelle fois par ses troupes. Cela est bien. À mes yeux.

En ce qui concerne le discours du Trône, le Bloc doit chercher des alliances plus du côté du NPD que des libéraux. Le jour où le Bloc répètera ses dernières tractations pour se rallier aux conservateurs, il perdra irrémédiablement mon appui.

Ah… la politique.

Pierre R. Chantelois

19 10 2007
décembre

Bonjour,
Harper = l’honnêteté intellectuelle ???? Non mais, êtes-vous en train de devenir zinzin ? Ce gars là qui n’a jamais tenu un gun dans sa main se promène avec des chemises de l’armée sur le dos ! Très honnête en effet. Quelles corporations profitent de la guéguerre illégale en Afghanistan ? Harper serait-il assez honnête intellectuellement pour nous le dire ?

Le BLOC est inutile. Puisque c’est le pouvoir qui mène le monde et que le Bloc ne l’aura jamais, à quoi sert cette bande de collecteux de pension, de chileux ?

Duceppe est le matamore de salon parfait, comme les aime la démocratie à gogo pour gagas qui règne sur terre.

Allons-nous enfin en sortir de cet engouement pour les vedettes et les chefs qui vient tout droit de la propension de la personne humaine pour l’adoration ? Allons-nous un jour être adulte ?

19 10 2007
pierrechantelois

Décembre

Je ne demande qu’à être un jour un adulte. Sauf que je voudrais saisir votre message. Vous rejetez Harper. Le Bloc est inutile. Aucun commentaire sur le NPD et les libéraux. Que faut-il en conclure ? Qu’un gouvernement libéral ou néo-démocrate serait une meilleure solution alternative ?

Pierre R. Chantelois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :