L’homme n’est pas une marchandise comme les autres ! (Nicolas Sarkozy)

22 11 2007

Organiser, ce n’est pas mettre de l’ordre. C’est donner de la vie.

Galbraith, John Kenneth

____________________

 

Le président Nicolas Sarkozy a déclaré

 

« Je suis un libéral au sens où je crois à la liberté. Mais je suis également un humaniste au sens où je crois que la production de richesse doit avoir un sens. Que la morale ça compte. Que la spiritualité ça existe. Que l’homme a une destinée.

Et qu’on ne fait pas n’importe quoi avec l’homme qui n’est pas une marchandise comme les autres ».

(tonnerre d’applaudissements)

 

[kml_flashembed movie="http://www.dailymotion.com/swf/3vgmvojPbya3co0aS" width="425" height="335" wmode="transparent" /]

Publicités

Actions

Information

18 responses

22 11 2007
Gilles

« […] qui n’est pas une marchandise comme les autres »
 
Dois-je comprendre qu’il est une marchandise différente ? Donc tout de même une marchandise ? Je connais la langue française moins bien que le président, sans doute.

22 11 2007
pierrechantelois

Gilles

À lire cette citation du président, je me suis posé la même question. Il semblerait que cela ait été un lapsus. Bon, Donnons-lui le bénéfice du doute.

Pierre R.

22 11 2007
Gilles

D’accord pour lui accorder le bénéfice du doute, quoique le président fasse des lapsus révélateurs, comme ils le sont tous…
 
« Je veux mettre au service des injustices plus de moyens »
   — Nicolas Sarkozy, le 16 avril 2006, sur France 2
 
Il n’était pas encore président.

22 11 2007
Françoise

Bonjour Pierre et Gilles,

En France nous n’avons pas eu de doute, la phrase dit ce qu’elle dit : l’homme est une marchandise, même s’il n’est pas tout à fait une marchandise comme les autres marchandises.

Et de fait ce qui se passe chaque jour ici tend à prouver que pour une certaine classe de Français, c’est bien le cas.

22 11 2007
pierrechantelois

Gilles

Je ne connaissais pas cette citation. Quel beau lapsus prémonitoire !

Françoise

« prouver que pour une certaine classe de Français, c’est bien le cas ». Je peux comprendre tout à fait votre opinion.

Pierre R. Chantelois

22 11 2007
Michel Petit

Je ne la connaissais pas, celle-là !! Lapsus, certainement, mais nous savons bien tout ce qu’un lapsus révèle sur la pensée profonde de celui qui le commet.
Pour éviterde dire des énormités pareilles, il devrait relire plus attentivement les discours qu’on lui écrit. Mais sans doute la phrase impérissable que vous citez est-elle le fruit nauséabond d’une improvisation…

J’ajoute, pour compléter le florilège : « … une SOEUR dont on a décapité la tête « .

22 11 2007
Le motpassant

Quoi qu’il dise, quoiqu’il fasse son discours sera toujours perçu au travers du prisme de la polémique, quitte à jouer sur les mots pour justifier les critiques.
Il a été élu président démocratiquement et ce pour cinq années, ne serait-il pas possible de respecter cette fonction a défaut de ne pas respecter l’homme.

22 11 2007
vince

Allons motpassant, en quoi les commentaires précédents ne sont pas respectueux ? Y lisez-vous une injure, des mots violents ? Ceux qui ont mis Sarkozy au pouvoir sont tellement tristes !

22 11 2007
Michel Petit

Mais oui, MOTPASSANT ! Le président de la République a été élu démocratiquement ; et si nous sommes toujours en démocratie, il en découle que nous avons le droit de le critiquer quand il prête le flanc à la critique, voire de rire de lui quand il se rend ridicule – et là, les occasions ne manquent pas.
Quand on occupe la fonction qui est la sienne, j’estime qu’il est INDIGNE de s’abaisser au niveau de quelqu’un qui vous insulte – en le tutoyant, par exemple (genre : « Descends voir un peu, si t’es un homme ! », en réponse à un marin-pêcheur qui l’avait « insulté »).

Pouvez-vous imaginer, d’ailleurs, une telle situation se produisant avec un des présidents précédents ? Franchement ?

Le marin-pêcheur s’est conduit comme un grossier (qu’il est peut-être, ou peut-être pas) ; aurait-il eu l’idée d’une telle conduite, face à De Gaulle,

Mitterrand, ou VGE ?

Alors, à qui la faute ?

22 11 2007
pierrechantelois

Michel Petit, Le motpassant, Vince

Il est bien évident que le président, en adoptant un comportement frondeur, suscite des commentaires bien particuliers sur sa personne. C’est son choix. Ses déclarations, également, ne passent pas inaperçues. C’est aussi son choix. Il est donc normal que les commentaires qui en découlent soient, parfois, de la même eau. La première personne qui devrait élever aux plus hauts standards la fonction présidentielle est d’abord et avant le président lui-même. Il me semble.

Pierre R. Chantelois

22 11 2007
Posuto

Merci Pierre, et aussi pour la vidéo « contrôle, contrôle » !!

Kiki

22 11 2007
Michel Petit

D’accord avec vous, Pierre – le hic, ce sont les conséquences de l’attitude assumée du président, conséquences que l’on peut déjà constater : les Français, de par leur « nature » peu enclins à l’harmonie, se dressent de plus en plus les uns contre les autres.

Remarquez, si on se rappelle à qui il doit (en partie) son élection, les choses deviennent plus claires : il me semble peu douteux que les électeurs du FN qui ont voté pour lui approuvent sans réserves un comportement et des propos qui sont indignes de sa fonction, mais n’étonneraient personne venant de Le Pen.

22 11 2007
vince

La mamelle du neoconservatisme, c’est la Peur.

Les européens ont peur, peur de la mondialisation (« Je défendrai nos emplois! »), et peur de l’étranger (« Je défendrai nos frontières! »).

Jouer sur les émotions est la meilleure façon de se faire élire.

22 11 2007
Gilles

Motpassant a écrit : « […] ne serait-il pas possible de respecter cette fonction a défaut de […] respecter l’homme. »

C’est justement parce que nous respectons la fonction que nous sommes déçus par Sarkozy. Par contre lui, il ne la respecte pas, et se comporte en même temps comme un chef de clan et comme une personnalité « people ».

22 11 2007
pierrechantelois

Michel Petit, Françoise, Motpassant, Vince, Gilles, Kiki, toutes et tous

La question que je me pose est la suivante : lorsque la descente aux enfers – si descente il y a, ce dont je ne doute pas – débutera inexorablement, jusqu’où le peuple français ira-t-il dans le déboulonnage de celui qui fut son héros ? Comment réagira ce héros qui ne sera plus adulé par les foules ? Héros hier, déchéance le lendemain. Nous avons maintes fois vécu ce phénomène, ici, au Québec.

Pierre R. Chantelois

23 11 2007
Michel Petit

Une chose est sure : pas plus que je n’ai contribué à l’édification de la statue, je n’irai la piétiner lorsqu’elle sera à terre.
Ou, pour mieux dire : « On ne tire pas sur une ambulance » (Françoise Giroud)

23 11 2007
Catherine

In the political world just as in Hollywood, much of what is proclaimed is just for appearance, just like the little video, a show. It seems that the more « made up » they are, the deeper their dark side. In his case, is was almost overnight that the real man came out. And how dark it is …

26 11 2007
décembre

….La mamelle du neoconservatisme, c’est la Peur….Les européens ont peur, peur de la mondialisation (”Je défendrai nos emplois!”), et peur de l’étranger (”Je défendrai nos frontières!”).

Ils ont raison d’être inquiet. Avoir peur ? J’sais pas. Les femmes peut-être ?

Les compagnies d' »assurances, depuis leur invention, nous écoeurent avec la peur du futur, les dangers futurs qui nous guettent et patati et patata.

Les néocons n’ont rien inventé. Ils poursuivent avec les appels à la prière, s »cusez, à la peur et à l’urgence et parce que les gens sont un peu timbrés, ça marche !

On s’apprête à voter une loi aux USA :
S 1959 « Violent Radicalization and Homegrown Terrorism Prevention Act of 2007 »

Avec ça, les terroristes en paroles n’ont qu’à bien se tenir. Même ce blogue vaudrait la prison à Chantelois !
La Loi Martiale est presque là, pas en Syrie ces méchants garnements, aux États-Unis, les bons !!! Salut.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :