Georges W. Bush est dénoncé pour les 935 mensonges de son administration sur l’Irak

24 01 2008

Avant la guerre en Irak, et pour convaincre la population américaine du bien-fondé de sa démarche, Georges W. Bush – et son administration – s’est livré – sans aucun scrupule – à 935 mensonges tant auprès des parlementaires qu’auprès du monde entier. Rien de moins.

C’est ce que révèle Huffington Post qui s’inspire d’une étude produite par un groupe de journalistes indépendants et le Center for Public Integrity qui ont passé en revue l’ensemble des déclarations présidentielles américaines. Scott Stanzel, porte-parole de la Maison Blanche s’est refusé à commenter les résultats de l’étude et a rappelé que Saddam Hussein était d’abord un traitre. Selon Stanzel, les déclarations du président se fondaient sur des analyses et des rapports provenant d’agences de sécurité du monde entier.

Les personnalités épinglées par le rapport, outre le président lui-même, sont le Vice-président, Dick Cheney, la conseillère Condoleezza Rice, le secrétaire à la défense Donald H. Rumsfeld, le secrétaire d’État Colin Powell, le conseiller Paul Wolfowitz et les secrétaires de presse à la Maison Blanche, Ari Fleischer et Scott McClellan.

Comme l’indique l’étude révélée par Huffington Post : « Bush led with 259 false statements, 231 about weapons of mass destruction in Iraq and 28 about Iraq’s links to al-Qaida, the study found. That was second only to Powell’s 244 false statements about weapons of mass destruction in Iraq and 10 about Iraq and al-Qaida ». Rien de moins.

Les mensonges de père en fils

Video

 

____________________________

 

____________________________

____________________________

 

 

Publicités

Actions

Information

9 responses

24 01 2008
posuto

Effrayant.

Ah, Pierre, et un blog sur les petites fleurs et les oiseaux, non ?…

Effrayant réellement. La cavalerie de la vérité arrive trop tard, et à tout petits pas discrets. Je ne vois que votre blog autour de moi pour dénoncer, réajuster, faire le point sur cette énorme machinerie. Une vraie machine de guerre. Une catapulte d’images avec contes et légendes incluses !

Vraiment effrayant.

Kiki

24 01 2008
Françoise

La vérité déjà… Cela arrive un peu tard maintenant que Bush termine son mandat.

Je me souviens comme j’avais été émue et choquée par le « témoignage » de cette jeune fille. Et puis on a su que c’était un faux témoignage…

Qui a cru aux mensonges de Bush fils, à part les Américains ?

24 01 2008
Pierre Chantelois

Kiki

Viendra bien un jour où monsieur Bush devra rendre des comptes. Pour l’heure, l’histoire a commencé son inexorable travail d’analyse et de jugement. Les vérités sortent peu à peu, petit à petit. Un travail de fouille archéologique se pratique, se poursuivra, et Georges W. Bush, s’il ne rend pas compte devant les hommes, devra rencontrer Celui qu’il consulte à tous les jours pour lui confesser les 965 mensonges que lui et son équipe ont formulé à la face même de l’humanité.

Françoise

Le Canada et la France sont des pays qui ont refusé le mensonge. Mais les gouvernements changent. En France et au Canada. Et la tentation est forte de cautionner, rétroactivement, ces mensonges. Un peu tard, maintenant que les vérités sortent, que les langues se délient, que les contre-expertises démentent, que des rapports réajustent les vérités selon Bush.

Pierre R. Chantelois

24 01 2008
guy

Pierre bonjour

Les mensonges d’état !Le grand gagnant est : G.BUSH

Chirac n’était pas d’accord sur la Guerre en Irak il fut trainé dans la boue par les médias anglo saxon. (En France aussi par des intellectuels bien pensant… et certains écrivains, qui avaient accepté le mensonge.) Heureusement que le temps manque à Bush car il pouvait encore mettre la guerre en Iran.

Ce qui est terrible, c’est que le peuple Américain croit encore pour partie aux mensonges … et que leur magnifique drapeau, symbole d’une Amérique désormais dissolue et d’une nation salie par leur leader, n’en finira pas d’etre brulé. Quel gachis.

Certains pensent que « l’économie » Américaine avait besoin de cette guerre dont le cout est astronomique ! je n’ai jamais compris pourquoi étant donné l’endettement de ce pays. Que faut il en penser ?

24 01 2008
Pierre Chantelois

Guy

L’un des grands moments de l’Assemblée générale des Nations Unies fut ce moment magique où Dominique de Villepin est venu donner le point de la France sur son refus d’intervenir en Irak. Moment inoubliable.

Relativement aux mensonges, pensons un instant à Nietzsche qui qualifiait, dans Zarathoustra, de « mouches de la place publique », ces démocrates et démagogues convertis en hommes politiques qui exploitent la crédulité du peuple et qui font prendre leurs bourdonnements pour une mélodie prophétique. L’histoire se répète.

Pierre R. Chantelois

24 01 2008
carlkal

ah, Pierre, merci à vous de faire ce que vous faites : cette sorte de piqure de rapel pour dire (une fois de plus) à tous quel genre de « malfras » (disons qu’il faut que cela reste lisible aux yeux de tous) nous gouverne. Tant que les gros sous passeront avant les hommes, je ne vois pas l’ombre d’un début de changement.

Pierre, vous dites : « s’il ne rend pas compte devant les hommes, il devra rencontrer Celui qu’il consulte à tous les jours ». J’aime à y penser… c’est plaisant, n’est ce pas, de le croire … pouvez vous me le garantir ??!!

Guy, je suis d’accord avec vous : quel gâchis !!

L’histoire fait sont long travail de jugement ? c’est ça Pierre ?? Ne voyez-vous pas l’histoire se répéter continuelement ? Ex : avec les juifs et la deuxieme guerre mondiale, les gens ete tellement choqués de ce qu’on avait fait au juifs qu’ils ont pondu des tas de trucs interdisant formelement dorenavant ce genre de “jeu”.

Pierrre, vous saurez, j’en suis sûr : mettre des noms sur les dit torchons pondus ! Bref malgré tout, ça, nous le savons, tout cela se reproduit et se reproduira, j’en suis tout autant navré que vous, que doit-on en penser, qui croire, quoi croire ??????? Merci Pierre pour votre blog, et pardon à tous pour l’ortographe … au « malfras » n’est pas un terme que j’utilise habituellemnt, en principe, je suis plus cru, bien plus pour ce genre de type.

24 01 2008
Pierre Chantelois

Carlkarl

Merci de votre visite et de votre commentaire. Vous avez raison. Parfois nous aurions envie de crier tant la vérité est choquante. Parfois nous nous sentons pris en souricière face aux mensonges qu’on nous raconte de toutes parts. Je ne peux pas garantir, vous vous en doutiez bien, que Georges W. Bush sera jugé ici bas. Je ne peux que souhaiter qu’il réponde de ses mensonges devant une autre instance, quelle qu’elle soit. Oui cela se reproduira. Pour la simple raison que les gouvernements sont dirigés par des hommes, avec leurs qualités et leurs défauts. Lorsque les défauts dépassent les qualités, il y a tout lieu d’être perplexe.

Pierre R. Chantelois

25 01 2008
serriere

On aimerait tant croire en une justice immanente, même lente, décalée dans le temps et poussive…

mais le jeu des manipulations médiatiques n’a certainement pas fini de nous surprendre. Et les foules, non dupes très souvent, finissent par baisser les bras. Pardon d’être si peu optimiste.

25 01 2008
Pierre Chantelois

Chantal

Merci de votre visite. Je vous réitère à nouveau mes regrets pour l’incident technique qui bloquait la diffusion de ce commentaire. En effet, nous n’en sommes pas à notre première et à notre dernière surprise lorsqu’il s’agit de manipuler l’opinion publique. La seule consolation que j’y vois réside dans le fait que, parfois, les vérités sortent au grand jour.

Pierre R. Chantelois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :