« Dieu hait les tapettes. – Heath Ledger est en enfer pour expier ses fautes ».

26 01 2008

« Dieu hait les tapettes ! » (God hates fags). C’est le message, rappelle le réseau FoxNews, qu’a lancé Shirley Phelps-Roper, de l’église baptiste de Westboro, de Topeka au Kansas. Et c’est à l’encontre de Heath Ledger, comédien australien mort à 28 ans, que cette remarque a été formulée pour son rôle qu’il a joué dans le film Le secret de Brokeback Mountain. « Vous ne pouvez pas vivre en défiant Dieu », a expliqué Shirley Phelps-Roper qui s’oppose par ailleurs à un service funéraire à la mémoire du comédien disparu. « Cet homme, par son rôle », a déclaré Phelps-Roper, « a diffusé un message clair et bien en vue sur le grand écran : Dieu est un menteur et c’est tout à fait correct de mener une vie de gay ». Shirley Phelps-Roper constate que maintenant : « Heath Ledger est en enfer pour commencer à expier ses fautes », déclare cette église baptiste, la Westboro Baptist Church.

L’organisation veut s’inviter aux funérailles de l’acteur Heath Ledger : « Heath Ledger pensait que c’était très amusant de défier Dieu Tout-Puissant et Sa parole divine, à savoir : Dieu hait les tapettes ! Et ceux qui les soutiennent ! Dieu hait le sordide seau de vomi appelé « Brokeback Mountain » et Il hait toutes les personnes ayant quelque chose à voir avec. Heath Ledger est maintenant en Enfer, et a commencé à purger son éternelle sentence là-bas… ».

Comme l’indique un blogue sur le Courrier international : « Cette secte protestante est dirigée au Kansas par Fred W. Phelps, l’ignominie est telle qu’ils perturbent aussi les funérailles de personnes victimes de crimes homophobes. Leur action serait pénalement répréhensible en France et serait susceptible d’une mise en examen pour apologie de crimes ». Et c’est cette même église qui incite ses fidèles à quitter le Canada car : « Dieu hait le Canada ». Le message est clair, net et précis : « Fags have a 3 point agenda: 1) decriminalize sodomy, 2) add fags to the protected classes as victims like blacks, and 3) criminalize Gospel preaching against fags. Canada’s doom is now irreversible! On April 28, 2004, Canada hoisted a filthy fag finger in the Face of God by passing a law making any criticism of homosexuals a crime punishable by fines and imprisonment. The churches and preachers of Canada tried massive last-minute lobbying and protests on Parliament Hill to defeat the bill — too little, too late! ».

Il convient d’ouvrir une paranthèse pour montrer que Head Ledger a quelque peu des difficultés à quitter paisiblement cette terre d’Amérique aux innombrables dérives.

Si la chose vous intéresse, rendez-vous lire les dérives de l’animateur indécrottable de Fox News, John Gibson qui a eu l’heureuse idée de diffuser un commentaire sulfureux sur l’acteur australien en présentant une musique funèbre. Il a qualifié Heath Ledger de « weirdo » qui a un « sérieux problème de drogue ». Comme l’indique Huffington Post : « Making fun of the famous « I wish I knew how to quit you » line from « Brokeback Mountain », le commentateur Gibson a ajouté : « Well, he found out how to quit you ». Pour en connaître plus sur la mort de Heath Ledger, il convient de lire Slate, plus respectueux.

Pour revenir à la Westboro Baptist Church, et pour vous convaincre que tout cela est encore possible en Amérique, il faut voir cette vidéo du fondateur de cette église, Fred W. Phelps ou cette autre vidéo.

Video

 

Comment peut être menée une entrevue avec ce même fondateur, Fred W. Phelps ? Un animateur de CNN en a fait la douloureuse expérience, comme le montre bien cette vidéo. Je vous invite à la même patience.

Video

____________________________

 

Publicités

Actions

Information

16 responses

26 01 2008
Gilles

Primo, H. Ledger jouait le rôle d’un homosexuel (je ne sais pas s’il était hétérosexuel, homosexuel, a-sexuel ou bisexuel et ça ne m’intéresse pas) ; secundo, j’espère que Jean Cocteau, Benvenuto Cellini, Federico García Lorca, Julien Green, Jean Marais, Marcel Proust, Gertrude Stein ou Marguerite Yourcenar ne sont pas en enfer. À bien y penser… je ne crois pas à l’enfer, sauf à celui très particulier dans lequel vivent ces Baptistes.

26 01 2008
Pierre Chantelois

Bonsoir Gilles

Effectivement. Cet acteur – aux yeux de ce groupe de fanatiques – a eu le malheur de sa profession. Si quelqu’un devait – pour une raison ou pour une autre – croire à l’enfer, il faut espérer que c’est d’un enfer différent.

Pierre R. Chantelois

26 01 2008
Françoise

Genèse 1,27 « Dieu créa l’homme à son image : Il le créa à l’image de Dieu. […] »

Si on réfléchit un peu…

26 01 2008
Pierre Chantelois

Françoise

Sans vouloir vous relancer, voici ce que j’ai trouvé au gré de mes recherches : « Le récit de 1 Samuel 18,1-5 montre des gestes et des paroles qui expriment un attachement profond entre Jonathan et David. Si les termes employés caractérisent un lien affectif réel, leur emploi habituel dans l’Ancien Testament ne permet aucunement d’y voir une relation homosexuelle (cf. Jacob et son fils Benjamin en Genèse 44,30-31). L’expression « aimer comme soi même » (comme son âme) est courante (Lévitique 19,18.34). Le verbe « aimer » dans un contexte d’alliance revêt une dimension politique, le bénéficiaire étant considéré comme partenaire ou supérieur. D’ailleurs, le don que Jonathan fait à David de ses armes illustre le transfert de ses prérogatives, dont le droit à la succession au trône de son père. C’est un geste politique. Dans le récit, David finit d’ailleurs par remplacer Jonathan (1 Samuel 23,17) ».

Le groupe fanatique Westboro Baptist Church recourt notamment, pour justifier leur anathème, aux textes de la Loi (Lévitique 18), où l’homosexualité est cataloguée (versets 22 et 29) parmi les comportements qui sont spirituellement les plus répréhensibles, comme l’inceste (7-18), l’adultère (20), les sacrifices d’enfants (21) ou la bestialité (23). Celui qui en est reconnu coupable est même passible de la peine de mort (Lévitique 20.13).

Pierre R. Chantelois

26 01 2008
Françoise

Pierre,

Je sais qu’il y a des passages de la Bible qui condamnent l’homosexualité. Bien sûr ce que j’ai dit précédemment était une boutade. Mais ce genre de fanatisme m’horripile.

Ces gens disent aimer Dieu, mais le Dieu qu’ils aiment n’est certainement pas un Dieu d’amour. Sont-ils chrétiens ou barbares ? Ce sont eux qui créent « l’enfer », pour eux-même et pour les autres.

26 01 2008
Pierre Chantelois

Françoise

Je l’avais bien vu en boutade. Mais nous savons vous et moi que ces écrits de bible, interprétés au premier degré, sont prétextes aux pires dérives que nous puissions imaginer. L’imaginaire de l’enfer les sert fort bien pour assujettir autrui, plus faible, à leurs fantasmes.

Pierre R. Chantelois

26 01 2008
clusiau

Que serait le monde sans les tapettes ? Presque tout ce qui est beau sur terre créé par la main de l’homme résulte du travail des tapettes.

Dieu est une tappette.

26 01 2008
Dr. CaSo

Ces gens ne sont hélas pas les seuls à penser comme ça. Il suffit de vivre quelques années en Indiana ou en Utah pour se rendre compte que « l’Amérique profonde » va très, très mal. Ce qui est intéressant, c’est que pendant longtemps, je voyais ces gens comme des victimes d’un manque d’éducation et de la pauvreté. Mais la plupart des Mormons (par exemple) sont riches et très éduqués, donc je ne sais plus trop quoi penser. Ceci-dit, il y a aussi des gens très bien là-bas, comme partout, et je m’y suis fait beaucoup d’amis.

26 01 2008
Gilles

Clusiau a écrit : Presque tout ce qui est beau sur terre créé par la main de l’homme résulte du travail des tapettes.
 
Il ne faut pas trop en remettre, n’est-ce pas ?
 

27 01 2008
Pierre Chantelois

Clusiau

Difficile, vous en conviendrez, d’adhérer à une remarque aussi générale que celle que vous nous proposez.

Dr. CaSo

La religion est au coeur même de l’Amérique. Cela n’est pas nouveau. In God we Trust. Et la religion n’est pas le fait des classes sociales ou d’un clivage quelconque. Son influence et sa présence sont transversales ete se retrouvent de bas en haut des échelons sociaux.

Gilles

Bien d’accord.

Pierre R. Chantelois

27 01 2008
Richard Santoro

C’est parfois difficile de reconnaitre que le pays que beaucoup admire (moi y compris) connait de gros problèmes.

27 01 2008
Pierre Chantelois

Richard

Je peux comprendre. Merci de votre visite et de votre commentaire.

Pierre R. Chantelois

27 01 2008
R E P U B L I Q U E

La religion est une béquille, y’en a qui sont juste un peu plus handicapés que les autres. L’extrémisme religieux américain fait peur, puisqu’il se propage dans toutes les couches sociales… même la politique.

27 01 2008
Pierre Chantelois

République

Comme vous dites ! « L’extrémisme religieux américain fait peur, puisqu’il se propage dans toutes les couches sociales… même la politique ». Rien à redire à cette vérité.

Pierre R. Chantelois

27 01 2008
guy

Vraiment !
Encore de nouvelles preuves de l’éxistence d’armes « humaine » de destruction massives…aux States.
L’éxtrémisme religieux américain est inquiétant.
La preuve ….l’amérique séctaire est capable d’engendrer un leader comme Bush, capable de mélér Dieu dans ces entreprise de guerre mondiale et de domination .
L’Amérique capable ,et comment,de rejoindre « les pires » sur le terrain du rejet de la différence.
Je me souviens d’une secte décimée par le FBI il y a quelques années.
L’Amérique de tous les dangers.Coté obscure..
Pouah

29 01 2008
clusiau

Je me suis peut-être mal exprimé.

Je voulais dire que sans les homosexuels il y aurait bien des beautés qui n’existeraient pas, à commencer par la Chapelle Sixtine et nombre d’oeuvres dites « religieuses ».

Presque tout ce qui s’est fait de beau dans les arts est le résultat du travail des homosexuels, hier comme aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :