Les sectes « sont un non-problème » en France (Emmanuelle Mignon)

21 02 2008

Pas un jour ne passe sans qu’une déclaration ne vienne secouer la quiétude de l’Élysée. Cette fois-ci, la source trouble-fête est plutôt inattendue. Si l’on en juge par les propos véhiculés ces jours-ci par la très discrète madame Emmanuelle Mignon, directrice du cabinet de Nicolas Sarkozy, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) pourrait vivre ses dernières heures. La Directrice de Cabinet a, dans l’hebdo VSD, qualifié la MIVILUDES d’inutile. Madame Emmanuelle Mignon explique que les sectes « sont un non-problème » en France. Relativement à la Commission parlementaire d’enquête sur les sectes, madame Mignon juge que : « la liste établie en 1995 est scandaleuse ». Pour ajouter aussitôt que : « on peut s’interroger sur la menace représentée par l’Église de Scientologie ».

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), instituée auprès du Premier ministre, est chargée notamment d’observer et d’analyser le phénomène des mouvements à caractère sectaire dont les agissements sont attentatoires aux droits de l’homme et aux libertés fondamentales ou constituent une menace à l’ordre public ou sont contraires aux lois et règlements. Invitée, par VSD, à préciser les intentions du gouvernement à l’égard d’une possible suppression de cette organisation, madame Mignon répond : « Non, mais plutôt la transformer en quelque chose de plus efficace et en finir avec le bla-bla. A part publier des rapports annuels, la Miviludes ne fait rien ». Que propose madame Mignon en retour de cette incapacité de Miviludes de remplir adéquatement, selon elle, son mandat? « L’idée serait, selon les propos cités par l’hebdomadaire, de rattacher ce nouvel organisme au ministère de l’Intérieur, afin de collaborer plus étroitement avec les services de police, le reste devant relever de la justice ».

Selon Le Point, les initiatives proposées par la directrice du cabinet du président Sarkozy n’ont pas toujours mené à des résultats heureux. C’est en effet madame Mignon qui a écrit certains des discours les plus contestés de Nicolas Sarkozy sur la religion et la laïcité, en particulier celui de Latran. « Dieu transcendant qui est dans la pensée et dans le cœur de chaque homme, Dieu qui n’asservit pas l’homme, mais qui le libère », déclarait le président Sarkozy. « De même qu’il veut jeter des ponts entre la droite et la gauche, de même Nicolas Sarkozy cherche à transcender l’autre grande fracture française, entre ceux qui croient et ceux qui ne croient pas », précisait un proche de l’Élysée. Et c’est encore Emmanuelle Mignon de qui est venue la dernière initiative, également contestée, du président de proposer le « parrainage », par chaque élève de CM2, d’un enfant juif français tué par les nazis.

Pour madame Mignon : « la lutte contre les sectes a longtemps permis de dissimuler les vrais sujets en France ». Ces propos ont immédiatement suscité une levée de boucliers de l’opposition, déjà aux barricades pour s’opposer aux récentes déclarations de M. Sarkozy sur la place des religions en France. L’appel à la « vigilance républicaine » en est un éloquent témoignage. L’Église de Scientologie, qui ne pouvait rêver de pareille ouverture, a réagi en estimant que « la France évoluait dans le bon sens ». Madame Mignon s’était, dans cette même entrevue à VSD, interrogée sur la menace que représentait l’Église de Scientologie. « Je ne les connais pas mais on peut s’interroger. Ou bien c’est une dangereuse organisation et on l’interdit, ou alors ils ne représentent pas de menace particulière pour l’ordre public et ils ont le droit d’exister en paix ».

Après coups, constatant l’ampleur de ses déclarations et protestations qu’elles suscitent, madame Mignon a tenté, tant bien que mal, de faire marche arrière : « Je n’ai jamais tenu les propos qui me sont prêtés par l’hebdomadaire VSD, selon lesquels les sectes seraient un non-problème en France », a-t-elle déclaré par voie de communiqué. Madame Mignon explique qu’elle a été interrogée « de manière informelle » par VSD sur les positions de Nicolas Sarkozy dans ce domaine et qu’elle avait « rappelé la position constante » du chef de l’État. « Soit ces mouvements et ces groupes troublent l’ordre public et abusent de la faiblesse psychologique des personnes, et dans ce cas ils doivent être poursuivis et sanctionnés ; les moyens de rendre plus efficaces ces poursuites sont d’ailleurs à l’étude », explique-t-elle dans sa mise au point. « Soit ils ne troublent pas l’ordre public et respectent les personnes, et ils doivent alors pouvoir exister normalement conformément au principe de la liberté de conscience ». Madame Mignon ne justifie pas la piètre opinion qu’elle entretient à l’égard de la Miviludes et les raisons qui militeraient en faveur d’un changement de statut de l’organisme qui relève du Premier ministre.

Selon VSD, la journaliste Emmanuel Fansten a bel et bien rencontré Mme Emmanuelle Mignon à son bureau de l’Élysée le mercredi 6 février, de 11h15 à 12h00.

Les déclarations de madame Mignon, pour malhabiles qu’elles en aient l’air, laissent entrevoir une nouvelle tendance évidente en France. Il faut noter que Michèle Alliot- Marie, ministre de l’Intérieur, prépare une révision du statut des associations cultuelles. Une modification par décret du droit des associations permettrait aux associations cultuelles de financer – sous contrôle de l’État – des associations culturelles à objet religieux. Comme l’indique L’Express : « en matière de cultes, le président a bien un projet. Il suffit de relire le livre d’entretiens publié en 2004 avec le dominicain Philippe Verdin, La République, les religions, l’espérance (Cerf). Nicolas Sarkozy y parle de la place de la religion dans la vie citoyenne et d’un « toilettage » de la loi de 1905. Considérer les courants religieux non plus comme un « danger », mais comme « un atout » pour la République ». Je recommande au lecteur de lire Republicae qui a consacré une excellente série sur la laïcité.

Pendant ce temps, en Allemagne, le tribunal administratif de deuxième instance, à Münster, vient de rejeter un appel de l’Église de scientologie contre un premier jugement prononcé en novembre 2004 par un tribunal administratif de Cologne (ouest de l’Allemagne). L’Église de scientologie, dont l’organisation revendique « des millions de membres et 6.000 église » dans 159 pays, se plaignait d’être sous surveillance par l’Office de protection de la Constitution (Bundesverfassungsschutz) depuis 1997. « Des indices réels » montrent que la scientologie continue à suivre une tendance opposée à l’ordre démocratique, ont estimé les juges. La Scientologie veut créer un ordre social « dans lequel des valeurs centrales de la Constitution, comme la dignité humaine et le droit à une égalité de traitement, sont écartées ou limitées », a expliqué le président du tribunal, Michael Bertrams.

Selon un sondage publié à la fin de janvier, 47% des Allemands considère Tom Cruise comme dangereux, en raison de son appartenance à l’Église de Scientologie. Cette hostilité se retrouve surtout dans la tranche des personnes âgées qui considèrent, à 66%, que Tom Cruise est dangereux. En revanche 71% des 14-29 ans le jugent « non dangereux ». Il convient d’ajouter également ce commentaire de l’historien de renom Guido Knopp qui, dans les colonnes du tabloïd allemand Bild, avait comparé Tom Cruise au ministre nazi de la propagande Joseph Goebbels, après avoir visionné une vidéo où la vedette s’exprimait devant des membres de l’Église de scientologie.

Deux pays. Deux visions.

____________________________

 

Publicités

Actions

Information

12 responses

21 02 2008
Gilles

Emmanuelle Mignon me semble souffrir du même aveuglement volontaire vis-à-vis l’Église de scientologie que celui dont ont fait preuve les dirigeants d’Hydro-Québec * face à l’Ordre du Temple solaire, avec les résultats que l’on sait. Je pense qu’elle confond liberté de conscience avec incapacité à affirmer les valeurs républicaines ; et nous sommes arrivés au point où celles-ci ont besoin de protection. Donc, je me pose la question suivante : Si les valeurs républicaines ont besoin de protection, n’est-ce pas parce qu’elles ne sont plus vivantes dans l’esprit des gens ?

__________
* L’équivalent d’EDF.

21 02 2008
Pierre Chantelois

Gilles

Le parallèle est extrêmement intéressant. Pour ceux ou celles qui souhaiteraient approfondir la présence de cet Ordre au Québec peuvent consulter cette page-ci ou celle-là.

Je serais enclin à croire Gilles que madame Mignon a fait des déclarations éclairées et que ces dernières n’étaient pas formulées sous le coup de l’improvisation. Il semble y avoir une détermination à l’Élysée de bousculer certaines valeurs républicaines, telles la laïcité et que cette détermination obéit à un plan de match très précis.

En si peu de temps, force est de constater que tout se déroule à une vitesse folle. Rappelons-nous l’arrivée du Parti québécois en 1976. C’était également le temps des grandes réformes. Toutefois, le nouveau gouvernement en place a tout fait pour éviter de bousculer, dans une période relativement courte, trop courte peut-être, les acquis sociaux. Mais ce que j’observe en France est marqué du fer rouge de la rapidité, de l’urgence et, malheureusement, d’une certaine improvisation.

Pierre R. Chantelois

21 02 2008
Françoise

Pierre,

Merci pour cet excellent billet. J’avais lu ces nouvelles hier. J’y ferai certainement allusion dans un nouveau billet sur la laïcité.

« C’est en effet madame Mignon qui a écrit certains des discours les plus contestés de Nicolas Sarkozy sur la religion et la laïcité, en particulier celui de Latran. »

Je vous renvoie à cet article où Mme Mignon explique comment sont préparés et rédigés les discours de Mr Sarkozy. Qui que ce soit qui rédige, quoique ce soit qu’y y soit écrit, rien ne peut dédouaner Mr Sarkozy de ce qu’il dit dans ses discours. Doublement, puisque que non seulement il en donne le canevas, mais aussi qu’il les prononce en toute connaissance de cause.
 
Contrairement à ce que l’on pourrait croire au vu de toute l’agitation médiatique « pipeule » autour de lui, Mr Sarkozy a de la suite dans les idées, son programme de gouvernement est pensé de longue date, et il le met en œuvre méthodiquement.
 
« Il semble y avoir une détermination à l’Élysée de bousculer certaines valeurs républicaines, telles la laïcité et que cette détermination obéit à un plan de match très précis. »

« Bousculer », le mot est faible. C’est une démolition systématique.

La République française « indivisible, laïque, démocratique et sociale »… existe-t-elle encore ?

21 02 2008
Pierre Chantelois

Françoise

Madame Mignon déclare, dans cette entrevue que vous avez si bien proposée : « je connais très peu de gens qui ne sont pas tétanisés par le fait de voir Nicolas Sarkozy et qui gardent leurs moyens ». La question qui me vient à l’esprit est la suivante : est-ce la personnalité même de monsieur Sarkozy qui tétanise ses invités ou est-ce la fonction ? D’autre part, ne trouvez-vous pas cette entrevue d’une profonde familiarité? « Sarkozy n’est pas emmerdant ». « Je faisais le go-between en permanence entre Sarko et Fillon et très régulièrement, il y avait des réunions avec Sarko, soit tous les trois, soit avec la vingtaine de responsables politiques, afin que Nicolas Sarkozy arbitre sur certains sujets ». « L’intello, c’est toujours l’ »emmerdeur », celui qui ramène l’action à ses fondements, à ses buts, qui critique les solutions de facilité ; qui est en décalage permanent avec le temps de l’action et le temps des médias ».

Permettez-moi de vous dire toute ma surprise par le ton de cette entrevue. Ce ton de « vestiaire sportif » me sidère.

Pour revenir à monsieur Sarkozy, c’est la perception qu’il risque de laisser irrémédiablement derrière lui : une démolition systématique des valeurs républicaines.

Pierre R. Chantelois

21 02 2008
Françoise

Pierre,

En effet, je me suis étonnée moi-même de ce ton « copain-copain ». Il faut croire qu’il y a une grande complicité entre Mr Sarkozy et ses conseillers. on ressent également à la lecture de cet article, que toutes ces personnes se sentent bien supérieures : elles ont elles aussi « leur verité », et c’est cette vérité que l’on cherche à nous imposer.

Mr Sarkozy « tétanise-t-il » de par sa personnalité, je ne peux le dire n’en ayant pas fait l’expérience. De par sa fonction, là encore faudrait-il qu’il la respecte lui-même. Mais peut-être tétanise-t-il de part sa fonction antérieure : ministre de l’Intérieur permet d’en savoir long sur beaucoup de choses et de personnes… Rien que pour cela Mr Sarkozy n’aurait jamais dû être élu président. D’ailleurs, il a gardé de ses passages à l’Intérieur bien des méthodes et des projets (sécurité, immigration, laïcité) qui me paraissent vraiment néfastes.

Rappelons qu’un ministre de l’Intérieur en France est également ministre des Cultes.

21 02 2008
clusiau

Je suis d’accord avec Mignon. Les sectes sont un non problème. Par contre les sociétés secrètes et les politiciens qui en font parties, ça c’est un vrai problème.

À quand un registre public des sociétés secrètes et l’obligation des politiciens et autres décideurs publics d’en révéler leur appartenance ?

21 02 2008
Françoise

@ Clusiau,

Un non-problème, encore faudrait-il prouver cette affirmation. Mais avec ce qui se prépare en douce je les vois se pointer à l’horizon les problèmes. D’ailleurs l’Église de Scientologie ne s’y est pas trompée, qui approuve Mme Mignon…

21 02 2008
clusiau

Non Mme Françoise. Ce qu’il faut prouver c’est que les sectes sont un problème.

Si les sectes sont un problème commençons par l’Église Catholique pas mal plus puissante et ratoureuse que l’Église de Scientologie, un joueur mineur.

21 02 2008
Pierre Chantelois

Françoise

Heureux de constater que mon impression était la bonne. Dans une entrevue, le ton de circonstances se serait imposé. Sans être obséquieux, madame Mignon aurait pu évoquer ses relations avec le président et le Premier ministre autrement que par ce ton fâcheux de la familiarité.

Je partage votre remarque relativement au commentaire de Clusiau.

Clusiau

Permettez-moi de ne pas partager votre avis sur la question. Pour l’UMP Alain Gest, qui a présidé la première commission d’enquête sur les sectes à l’Assemblée, ces mouvements sont tout sauf un « non-problème ». Même sur leur lieu de travai, les employés ne sont plus à l’abri des sectes. La Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) a publié en décembre un guide sur le sujet à destination des entreprises, des administrations et des organisations professionnelles. L’Ordre du Temple solaire avait, au Québec, commencé son « oeuvre », si je puis dire, au sein d’Hydro-Québec, une société d’État. Et comme l’indique Miviludes, l’externalisation grandissante des prestations multiplie les points d’entrée possibles pour les mouvements sectaires dans les structures professionnelles. Et cela, même après la douloureuse expérience de l’Ordre du Temple solaire.

Rappel : 88 membres de la secte des Davidsoniens morts par suicide ou à l’issue d’affrontements avec la police à Waco au Texas le 19 avril 1993 ; 53 membres de la secte du Temple solaire morts suicidés ou assassinés en Suisse et au Canada le 4 octobre 1994 ; 11 morts et 5.000 blessés dans l’attentat au gaz perpétré dans le métro de Tokyo par la secte Aoum le 5 mars 1995 : sans revenir sur des faits plus anciens – mais tout le monde a encore en mémoire le suicide collectif des 923 membres du Temple du Peuple au Guyana en 1978 (Rapport de la Commission d’enquête sur les sectes, 22 décembre 1995)

Sur votre proposition de registre public des sociétés secrètes, l’un ne contredit pas l’autre.

Pierre R. Chantelois

21 02 2008
décembre

Pierre je fais le compte : 99 + 923 = 1022….depuis 1978 !!!

Un « gros » problème ???

Les pédés cachés au Vatican par le Pape on fait plus de victimes que ça. Quand à Waco Texas, c’est d’assassinats perpétrés par les forces de l’ordre dont il s’agit.

Les sectes sont un non problème. Ils sont la vache malade sacrifiée pour sauver le troupeau. Parlant de troupeau, la secte démocratique ne tue-t’elle pas des milliers d’innocents ?

Je regardais hier les « fans » d’Obama en délire, des filles humides et hystériques. Est-ce ça la démocratie ou de l’idôlatrie ? Voilà un VRAI problème que personne n’adresse.

21 02 2008
décembre

….Sur votre proposition de registre public des sociétés secrètes, l’un ne contredit pas l’autre…..PC

Justement, ma proposition n’a jamais fait l’objet d’une seule remarque alors qu’elle est bien plus, 100 fois plus, importante que cette chasse aux sorcières ridicule.

Quand on se rend compte que les juges et avocats et autres professionnels joignent des sociétés secrètes n »y a-t-il pas danger de collusion, de déni de justice etc….?

Skulls & Bones par exemple, fera-t-elle partie du classement des prétendues sectes ?

21 02 2008
Pierre Chantelois

Décembre

Évidemment, vu sous cet angle. Convenons tout de même, de façon raisonnable, que si nous comptabilisons les victimes des guerres de religion, cela dépasse largement l’Église catholique. Convenons qu’il n’y a pas que les pédés du Vatican, comme vous dites. S’agissant de Barrack Obama, j’ai traité à plusieurs reprises de la place de la religion dans la vie politique américaine. Ce sujet me préoccupe beaucoup. Vous avez raison de le soulever. Le registre dont vous parlez, et que vous estimez qu’il n’a pas été traité à sa juste valeur, devrait, effectivement, être l’objet d’une discussion impérative au sein du gouvernement et du législateur. Mais dès lors, force est de constater que vous vous attaquez à un pouvoir occulte puissant. Je vous rejoins sur cet aspect.

Pierre R. Chantelois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :