Sarkozy à l’Otan : deux Français sur trois désapprouvent l’envoi de renforts en Afghanistan

2 04 2008

Obtenir l’appui de la France, un pays réputé pour ses missions de paix, aurait permis au gouvernement conservateur de briser la perception tenace chez plusieurs Canadiens que la guerre en Afghanistan est avant tout une opération américaine, écrit Le Devoir. En portant son choix sur l’est du pays, Sarkozy évite donc de jeter, dans son pays, de l’huile sur le feu d’une opinion publique très sceptique au sujet de la mission en Afghanistan.

Face aux talibans, « la défaite nous est interdite, même si la victoire est difficile », lançait de Londres Nicolas Sarkozy. Avis qui n’est pas nécessairement partagé par le peuple français : 65 pour cent des Français estiment que les États-Unis et leurs alliés ont tort de faire la guerre en Afghanistan, contre 17 pour cent qui pensent qu’ils ont raison et 18 pour cent qui ne se prononcent pas. D’autre part, deux Français sur trois (68 % exactement) désapprouvent l’envoi de renforts militaires français en Afghanistan, contre 15% qui l’approuvent et 17% qui ne se prononcent pas.

Pour justifier sa décision, Nicolas Sarkozy met une condition : il demande que l’Alliance s’engage plus avant sur les volets civils de la reconstruction. Contrairement au parlement canadien, les parlementaires français ont débattu de la question sans voter. Pendant que le peuple dit non, les parlementaires débattent – une heure quarante d’interventions sans vote – sans qu’une décision ne soit prise. Le prétexte était tout trouvé : François Fillon avait affirmé dimanche qu’« il n’y a jamais eu de vote dans notre pays sur l’envoi de forces ». François Mitterrand avait pourtant convoqué le Parlement en session extraordinaire, le 16 janvier 1991, pour que les députés se prononcent sur l’engagement des troupes françaises dans la guerre du Golfe, notait le quotidien Le Monde. « En 1991, il s’agissait d’engager la France dans la guerre : cela n’a absolument aucun rapport », a plaidé Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP.

Devant les députés, puis les sénateurs, le Premier ministre a rappelé les conditions posées par le chef de l’État pour l’envoi de renforts en Afghanistan: un engagement « dans la durée » des pays présents, l’adoption d’une « stratégie politique partagée » », une « meilleure coordination des efforts civils et militaires sur le terrain » et un accroissement de l’effort de formation des forces de sécurité afghanes.

____________________________

Du 2 au 4 avril, à Bucarest, l’OTAN se réunit sans prévoir si elle pourra masquer les profondes divergences qui l’affligent sur sa capacité d’instaurer la paix et la sécurité en Afghanistan. La Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf), commandée par l’OTAN depuis 2003, compte 47 000 hommes de 39 pays en Afghanistan. Onze pays ont promis d’accroître leur présence au sein de l’ISAF, dont la France, pour la faire passer à 50 000 hommes. Et cela ne sera pas suffisant, jugent les chefs militaires.

Il ne se passe pas une semaine sans que les médias relaient des pertes de vies. Et ces pertes sont surtout concentrées dans le Sud du pays, là où se trouve notamment la force militaire canadienne. Deux soldats britanniques ont été tués dimanche « dans une explosion lors d’une patrouille de routine », portant à 35 le nombre de soldats étrangers décédés cette année, la majorité au combat ou dans des attaques. Cinq autres militaires néerlandais, en patrouille dans la province d’Uruzgan (sud), ont été blessés, dont un grièvement, par l’explosion d’engins artisanaux au passage de leur véhicule.

Pour paraphraser Machiavel, il est de plus clair que les talibans tirent leur force de la faiblesse de leur prince. Et le prince est nu. Tout n’est qu’erreurs stratégiques après erreurs stratégiques de la part de la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf). En l’absence d’un plan global d’intervention, en l’absence d’une connaissance du milieu et de son hostilité, en l’absence d’une gestion compétente des forces multinationales en place, l’Otan creuse son tombeau en Afghanistan. Et celui des soldats qui ne cessent de tomber sous les coups répétés des talibans qui ont repris le contrôle du Sud et qui se rapprochent dangereusement de Kaboul.

L’approche du printemps et la fonte des neiges marqueront sans nul doute une recrudescence des combats. Pour la milice islamiste, qui a diffusé un message intitulé Les taliban proclament le lancement de leur offensive de printemps en Afghanistan, l’unique objectif est de chasser les forces étrangères. « Donner une leçon à l’ennemi par des frappes concluantes et douloureuses auxquelles il ne s’attend pas », voilà l’objectif lancé par le mollah Bradar Akhund, auteur de ce message détecté par l’institut américain SITE, qui scrute les sites islamistes. « L’ennemi doit comprendre et être contraint de mettre fin à l’occupation de l’Afghanistan et il doit retirer jusqu’à son dernier soldat ».

Il est clair pour Jean-Marc Ayrault, président du groupe PS à l’Assemblée nationale, en entrevue à Libération, qu’autant il était légitime d’aider les États-Unis après le 11 Septembre, autant il est devenu urgent de procéder à une évaluation de ce qui a été fait en Afghanistan. « Sans cette évaluation, la décision d’envoyer des renforts s’apparente à une fuite en avant, totalement improvisée. On ne peut pas s’enliser dans un combat sans but et sans fin et dans une démarche qui risque de mettre inutilement nos troupes en danger ». Monsieur Ayrault poursuit : « notre pays a des valeurs à défendre. En refusant de s’engager en Irak, la France avait raison et a été respectée. Le Président donne le sentiment de courir derrière le grand frère américain et le fait de l’avoir annoncé à Westminster s’inscrit dans sa politique d’alignement ».

À ce propos, Georges W. Bush a déclaré dans une interview accordée mercredi à des médias étrangers : « il n’y a pas de doute, les relations sont en train de changer pour le meilleur et le mérite en revient pour beaucoup au président Sarkozy », tout en poursuivant : « Je l’aime bien personnellement. C’est un homme intéressant (…) une personne énergique, résolue ».

Selon l’ancien Premier ministre socialiste, Laurent Fabius, « la décision d’envoyer des soldats supplémentaires est dangereuse et complaisante. Complaisante vis-à-vis de Bush, président des États-Unis, et dangereuse vis-à-vis de la France et de ses intérêts ». Le député PS Jean-Louis Bianco suggère pour sa part un débat au Parlement européen à ce sujet. Il faut selon lui : « renforcer la démocratie (en Afghanistan), faire en sorte que l’aide arrive, définir une stratégie militaire, voilà ce qu’il faut faire au préalable, faute de quoi on peut craindre que nous partions vers un nouveau Viêtnam ». Il s’est dit opposé, « en l’état actuel des choses », à l’envoi de troupes supplémentaires.

Position soulevée également par François Bayrou et relayée par Le Monde : « Oui, la situation en Afghanistan est difficile. Le contingent canadien, dans le sud du pays, face à la guérilla des talibans, réclame des renforts. S’il s’agit de secourir des alliés en difficulté, dans le cadre d’une opération internationale approuvée par l’ONU, cela peut se comprendre, en dépit des engagements de campagne de Nicolas Sarkozy. Mais s’il s’agit, profitant de ce contexte, d’entraîner la France dans un changement de ses équilibres stratégiques, vers un réalignement sur la ligne américaine, c’est un choix lourd de conséquences pour notre pays et pour l’Europe, qui doit se discuter dans le cadre européen ».

Le 8 février dernier, Stephen Harper avait délégué à Paris son chef de cabinet, Ian Brodie, sa conseillère en matière de politique étrangère, Susan Cartwright, ainsi que le chef d’état-major des Forces canadiennes, Rick Hillier. Stephen Harper fondait beaucoup d’espoir sur la France pour bonifier son engagement en Afghanistan. Il n’a pas, depuis, parlé avec Nicolas Sarkozy ou George W. Bush et le Canada n’est pas au courant de la décision française, affirme, selon Le Devoir, Dimitri Soudas, l’attaché de presse du Premier ministre. « On est confiant que l’OTAN va pouvoir nous fournir l’équipement [hélicoptères] et les soldats supplémentaires qu’on demande pour Kandahar. Peu importe le pays qui viendra en renfort, ce sera une bonne nouvelle », dit-il. Dans sa langue de bois habituelle, avant son départ pour Bucarest, M. Harper a précisé qu’il faudra peut-être plus qu’une rencontre de deux jours entre 26 chefs d’État pour qu’une entente soit conclue et le ministre des Affaires étrangères Maxime Bernier estime maintenant qu’il n’est pas urgent pour le Canada de se trouver un partenaire afin d’alléger la charge de ses militaires en Afghanistan.

Il semble toutefois que le Canada obtiendra des États-Unis l’aide demandée. Pour cela, Washington devra prolonger le séjour de la moitié des quelque 2200 marines américains déployés dans le sud et qui devaient quitter la région en octobre.

____________________________

 


Actions

Information

29 responses

2 04 2008
chantal serriere

L’adoubement de Bush représente à lui seul l’entier désaveu de l’opinion publique.

2 04 2008
Françoise

Et vive la guerre, et toutes les guerres !

Le général de Gaulle avait vu loin. Sans doute parce qu’il était grand…

2 04 2008
LE PANDA

En ma qualité de français, je porte une autre vision pas tellement différente mais qui vaut son poids et je ne m’étendrais pas plus que sur QUELQUES exemples.

Nicolas Sarkozy va de pire en pire, c’est la parole de la France qui est en jeu, c’est notre honneur pour celles et ceux pour qui cela veut dire encore quelque chose.

Il avait pris l’engagement de ne pas envoyer de troupes supplémentaires en Afghanistan, promesse rompue….

De Gaulle avait claqué, à juste titre, la porte de l’O.T.A.N., en 1959, Nicolas Sarkozy l’entrouvre avant de nous emmener là où la Constitution ne le lui permet pas.

Selon les sources du Canard Enchainé, qui ne parle souvent pas pour ne rien dire: « Le président de la République Française se serait inscrit sur les listes électorales le 3 janvier 2008« . Donc hors délais, cela s’appelle : »Un faux en écriture privée devenu publique » la sanction dans la mesure où cela s’avérerait fondé doit être identique, président ou citoyen.

Ou effectivement la France ressemble de plus en plus à une République bananière et nous sommes tous des pirates qui cautionnent « un chef pirate sans foi ni loi comme au temps des Corsaires?.

Le comble, c’est qu’il fait alliance avec l’Union Soviétique, donc Poutine, pour empêcher par droit de veto de voir les ex-dépendances de l’ex-U.R.S.S. faire parti de l’O.T.A.N.

J’en déduis à torts mais je pense plus à raison que les dirigeants du monde dans leur majorité sont des POURRIS qui agissent en comité restreint pour leurs seuls intérêts?

L’État français a pris l’engagement par écrit publié ce jour par Le Figaro de payer les 6 millions d’euros au Tchad dans le cadre de l’affaire de l’Arche de Zoé et des 102 enfants.

Alors que cette nuit Monsieur Fillon 1er Ministre déclare sur France 2, « Jamais j’en prends l’engagement formel les contribuables français ne paieront 1 centime au Tchad dans le cadre de cette sanction financière… »

Nicolas Sarkozy a signé le contraire au nom du peuple français. Le document de l’Élysée l’atteste. La corruption pour garder le pouvoir au Tchad, que les forces armées françaises ont réprimé, a permis au président tchadien de rester en place. Si après cela ce n’est pas une « dictature monarchique » Ici et là-bas, merci de m’indiquer dans quel contexte sommes-nous?

Je pourrais citer plus que l’article lui-même des faits de ce style mais je suis outré de regarder le drapeau français devant une décrépitude de ce genre.

Pourtant pour le moins que je puisse dire c’est que J’AIME MON PAYS et la dignité de la parole de l’Honneur donnée en tant que Citoyen du Monde.

Le Panda.

Patrick Juan.

2 04 2008
mosan

Françoise,

nous avons malheureusement les politiques qui nous ressemblent !

2 04 2008
LE PANDA

Françoise,

Bonjour à la lecture de votre phrase, vous êtes loin d’être la seule à oublier des mots ou faire des fautes, j’en fais aussi mon lot….Plus souvent que vous, je frappe à la « volée »

Donc je ne vais pas toutes les citer et je demande le cas échéant à Pierre d’avoir la gentillesse de les réparer s’il le veut…

Désolé aussi et merci….

Patrick Juan.

2 04 2008
Gilles

Le Panda a écrit : « Le comble c’est qu’il fait alliance avec l’Union Soviétique donc Poutine […] »
 
Patrick, je ne te suis pas, là.
 

2 04 2008
Pierre Chantelois

Chantal

Je ne suis pas certain que recevoir une appréciation aussi marquée de Georges W. Bush soit un bienfait pour la nation française. Surtout pour un président en fin de règne.

Françoise

Force est d’admettre que le grand Charles avait une vision qui dépassait quelques têtes. Pour lui la France devait être indépendante et il n’hésitait pas à le faire savoir lorsque les circonstances s’imposaient.

Patrick

Je ne connaissais pas cette nouvelle que l’Élysée aurait payé les 6 millions de dollars. Si tel est le cas, les mensonges de l’Élysée s’inspirent dangereusement de l’autre présidence, celle de la Maison Blanche. Une lettre au garde des Sceaux, Rachida Dati, par l’intermédiaire de l’ambassade de France à N’Djamena, du ministre tchadien de la justice rappellerait les engagements du gouvernement français. Nouveau débat en perspectives.

Les politiciens et les politiques, Patrick, ont des motifs que le peuple ignore. Raisons d’État, soutiennent-ils si souvent dans leur langue de bois. Cela pour éviter d’avoir à répondre aux questions compromettantes.

Mosan

Tout à fait exact.

Gilles

Patrick devrait j’imagine expliciter sa pensée sur ce point.

Pierre R. Chantelois

2 04 2008
Françoise

@ Mosan,

Nous avons les politiques qui ressemblent à ceux qui votent pour eux. Je ne me sens pas responsable de l’élection de Mr Sarkozy, et d’autres doivent être dans mon cas. Je m’en sens plutôt victime.

@ Pierre,

Ce n’est pas « l’Élysée qui paiera, mais une fois encore les Français.

@ Panda,

Si on fait la liste des contre-vérités et des fautes commises par Mr Sarkozy et ses « amis », il y a matière à bien des sanctions. Mais qui osera les prendre ?

2 04 2008
LE PANDA

Gilles,

Merci de ta question….. que Pierre a parfaitement traduite…. je l’en remercie…

Tu vois, l’exemple flagrant, Gilles, de connaitre la façon d’écrire de chacun c’est juste qu’avec Pierre nous échangeons depuis, je ne dirais un certain temps…. Mais nous avons vu Nicolas Sarkozy signé ce type d’accord avec Poutine à la face du Monde « raison d’État ». Alors que l’on est loin d’ignorer : tous observateurs de la scène politique que si le peuple des dîtes Nations était consulté la réponse citoyenne serait: NIET !!

Pourquoi encore des magouilles d’alcôves d’États, au profit de QUI?

Donc mille excuses pour ma mauvaise interprétation si tel semble être le cas.

@Françoise,

Ho !!! que des paroles de raison ce n’est pas l’Élysée qui paiera mais encore et toujours les français ces petits cons…quoi….

Oui dans la mesure où l’on fasse la liste des contre-vérités et du reste du président plus ses « amis » de droite comme de gauche par ailleurs les « sanctions » sont inférieures au déficit du P.I.B. national et Européen, je le démontre lorsqu’on le souhaite 2 exemples basiques.

Le premier le « cumul des mandats » interdits et votés par les 2 assemblées, qui font des salaires et des retraites mirobolants qui avoisinent les 40 000 euros mois sans parler des à côtés de « droits » mais lesquels?

Pendant ce temps les petits « vieux » dont les voix sont précieuses touchent en moyenne entre 650/700 euros mois tout compris, cherchez le « scandale » nous sommes violés et nous nous taisons.

Nous aurions peut-être besoin d’un autre 1789?

Pierre, Le document entre la République française et le Tchad existe bien JE L’AFFIRME dés que je l’ai en main j’envoie le P.D.F. si tel est le souhait.

Merci de me préciser ce point.

Le Panda

Patrick Juan.

2 04 2008
LE PANDA

Pierre, toutes et tous,

Chose promise chose due, voici le lien dont je parlais avec les brouillons pour copie que le Figaro s’est procuré des échanges de courriers « officiels »:

Merci d’en faire le meilleur usage et lorsque j’affirme de manière aussi convaincante, merci de me donner acte que je ne m’avance pas à la légère pour le respect de notre crédibilité et du responsable du Forum ou blog sur lequel j’interviens.

Il est juste parfois que des notes d’humour puissent percer heureusement sinon…. je vous laisse le soin d’imaginer la suite….. sourires à tous…

Lien : Le Figaro

Le Panda Citoyen du Monde

Patrick Juan.

2 04 2008
guy

le peuple Français est contre l’envoi de renforts en Afghanistan, à 65%, le peuple Américain est contre la guerre en Irak à 60 % depuis des années, au Canada le Québec a voté « contre » l’envoi de troupes en Afghanistan et plus de 60 % de Canadiens sont contre.

Mais je crois que votre note sur l’Afghanistan date de peu Pierre, en France l’armée est une armée de volontaires, une armée de métier, au Canada aussi.

Qui se soucie en France de nos militaires…? personne sauf les familles. Pour le reste je ne ferai pas de commentaires : « quelques millions d’Euros pour libérer nos compatriotes détenus à N’Djamena, combien payer au Farc pour libérer Ingrid ?

Amèrement je constate que la vie d’un otage a un prix.

Confondant…!

A demain

2 04 2008
Pierre Chantelois

Françoise

Nous sommes d’accord. L’Élysée ne gère que l’argent du peuple, après tout 😉

Guy

Votre commentaire est intéressant. Mais mon questionnement touche surtout la capacité du gouvernement de prendre en compte – parfois – la volonté de son peuple. Au Canada comme en France, il semble que nos élus politiques – une fois au pouvoir – éprouvent des problèmes de surdité. Je ne sais pas le prix d’un otage mais il est évident que le président Sarkozy en a fait une question hautement personnelle durant la dernière campagne présidentielle. La mort d’Ingrid Betancourt serait un dur coup autant pour la famille que pour le président. Il me semble. Je n’y connais rien des armées. Qu’elles soient composées de volontaires ou non, les gouvernements ont une responsabilité à leur égard. Avant d’expédier une mission en zone de risques, certaines conditions devraient s’appliquer.

Patrick

Merci pour le lien. Je n’en avais pas douté. Mais il semble à la lecture de l’information, que c’est par une disposition contractuelle que la France pourrait devoir assumer le paiement de cette somme. Le transfèrement des prisonniers, selon le Tchad, aurait entraîné pour la France l’obligation d’appliquer le jugement intervenu au terme d’un procès au Tchad : « La compétence d’exécution de la décision de justice tchadienne a été transférée à la France, qui seule garantit l’effectivité du paiement des intérêts civils ». Il faudra voir si la France va contester devant les tribunaux cette interprétation de l’article 29 de l’accord franco-tchadien du 6 mai 1976 relatif à l’entraide judiciaire. C’est en vertu de cet article 29 de l’accord intervenu entre la France et le Tchad que le ministre tchadien de la justice écrit : « Les autorités françaises, qui ont participé au transfèrement sans jamais contester aucun des termes de cette lettre, se sont par là même implicitement engagées à respecter cette obligation. J’attends donc qu’elles mettent tout en œuvre pour que les familles des 103 enfants perçoivent au plus vite cette somme de 4,12 milliards de francs CFA ». La France soutient qu’il est du ressort du Tchad de faire valoir ses droits et l’application de son jugement auprès des tribunaux civils : « La France a toujours indiqué que ni le transfèrement, ni la grâce n’éteignait la condamnation civile à verser les dommages et intérêts aux victimes. Cependant, le jugement tchadien ne condamne pas l’État français mais des ressortissants français. Il existe des règles de procédure pour obtenir l’exécution en France de cette condamnation ».

Ce que je saisis de la démarche du Tchad est le vœu que la France règle d’abord la note auprès des victimes et qu’elle requiert par la suite, le plein remboursement – par les personnes graciées – des sommes ainsi versées. Gilbert Collard, avocat d’Eric Breteau et de sa compagne Emilie Lelouch, a reconnu mardi que les six membres de l’Arche de Zoé devront payer les 6,3 millions d’euros aux familles des 103 enfants, amende à laquelle ils ont été condamnés par la justice tchadienne.

Il faut comprendre que le Syndicat des magistrats du Tchad (SMT) estime que l’État français devait se substituer aux condamnés graciés pour le paiement des dommages et intérêts aux victimes, avant de déplorer que le président Idriss Déby ait « pris un décret simple pour gracier les gens« , alors que le SMT, membre du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), avait donné un avis favorable à la demande de la grâce subordonnée au paiement des dommages et intérêts aux victimes.

La question est de savoir maintenant s’il y aura remboursement par voie politique ou au terme d’un contestation devant les tribunaux. David Ruzié, professeur émérite des universités et spécialiste en droit international, sur le site de 20minutes : « Comme la France soutient le budget du Tchad, il est bien possible que le Quai d’Orsay paye l’argent par un canal ou un autre ». « Avec la rente pétrolière, le Tchad a largement les moyens de payer s’il veut trouver une issue au problème », explique pour sa part Antoine Glaser, rédacteur en chef de la Lettre du continent, également cité par 20minutes.

C’est là mon interprétation. Je ne suis pas juriste et ce sont les lois françaises qui sont évoquées ici.

Pierre R. Chantelois

2 04 2008
décembre

Bonjour,
Le problème avec les Français, comme avec presque tous les votants de ce monde qui croient en la démocratie, c’est qu’ils sont certains que lorsqu’ils parlent de l’ÉTAT, ils parlent d’eux-mêmes. Non mais, croyez-vous vraiment que Sarko-le-petit est un démocrate, comme vous ? Qu’il parle au nom de la démocratie, la vraie, la nôtre, comme dans les livres ?

Dans les faits, 2 québécois sur trois sont aussi contre les guerres à moins d’être attaqué sur leur propre territoire. La majorité de personnes humaines sur Gaïa pensent ainsi. À quoi bon appuyer la démocratie si nous devons encore et encore déclarer la guerre à des minus qui ne peuvent même pas se défendre encore moins nous attaquer ?

Mais la démocratie à gogo pour gagas elle, ne l’entend pas d’même.
Et tous les Sarko-les-grandes-oreilles de la terre se fichent complètement de la majorité puisqu’ils sont au pouvoir, légitimement.

Ils font ce qu’ils veulent puisque le pouvoir, que votre syndrome Bon Berger leur donne, leur permet tout et même plus ! Salut.

2 04 2008
Pierre Chantelois

Décembre

La seule consolation qu’il nous reste est de pouvoir, à la fin de leur mandat, donner congé à ceux là qui sont restés sourds aux avis du peuple. Mince consolation.

Pierre R. Chantelois

2 04 2008
guy

« Mais mon questionnement touche surtout la capacité du gouvernement de prendre en compte – parfois – la volonté de son peuple »

oui tout à fait d’accord bien sur :

Mais…

Pierre, vous savez bien que l’Afghanistan n’est pas un conflit comme les autres, il y a des populations civiles sur place, croyez vous que ces gens souhaitent le départ de ceux qui sont là pour les aider.

Fallait il intervenir ou non au Liban ? Et si nous nous posions la question dans le sens contraire, et nous mettions dans la place des Français qui en 45 réclamaient la venue de l’armée Canadienne pour nous libérer, vous imaginez un sondage qui aurait indiqué : 70% des Canadiens veulent que l’armée reste au pays ????

Wow

et qu’est ce que les Français devenaient ? des Allemands….! oups

2 04 2008
décembre

@Guy

WAR IS A RACKET. Rappelez-vous en que diable !

@Pierre

…..Mince consolation…..

Je ne veux pas être consolé, je veux rester enragé et révolté pour que l’anarchie s’installe.

Je veux que la personne humaine reprenne ses droits sur les personnes virtuelles, les personnes morales.

Je veux que les choix des personnes humaines ne soient pas punis de prison comme les sont presque tous les désirs des pauvres.

Je ne veux plus voir des gens comme moi vivre sur un amas de détritus.

Je ne veux plus voir des soldats américains violer des femmes et tuer des familles pour rien.

Je ne veux plus voir de soldats, period.

Que cesse cet esprit macho dévastateur inconscient qui domine sur Gaïa depuis trop de millénaires.

Consolons les enfants si nous le pouvons mais nous, réveillons-nous et réveillons les autres qui dorment au gaz. Salut.

2 04 2008
guy

@décembre

« je me souviens »

pour le reste je connais plus la synarchie… qui est sans doute la cause de bien des malheurs.

2 04 2008
Pierre Chantelois

Guy

Bien évidemment qu’il y a les populations civiles. Que penser du problème suivant : certains pays sont prêts à aider à la condition de ne pas se risquer dans les zones dangereuses alors que d’autres sont confrontés à la mort de leurs soldats, au quotidien, pour défendre une cause qui n’est pas la leur? Que dire d’une organisation monstre comme l’OTAN où, pour gérer 60 soldats, 22 000 fonctionnaires à temps plein sont en poste? Qu’ont fait les Russes lorsqu’ils ont vu l’impossibilité de gérer l’Afghanistan? Ils ont quitté. Pourquoi les États-Unis, au lieu d’engager 150 000 hommes en Irak, n’ont pas terminé ce pourquoi ils se sont engagés en Afghanistan, la chasse de Ben Laden et des talibans? Pourquoi faut-il maintenant que ce soit l’OTAN qui termine le travail mal bâclé des États-Unis. Voilà les questions que se posent les peuples de l’Allemagne, du Canada et de la France, notamment.

Décembre

Réquisitoire anti-militariste qui fut mien une grande partie de ma vie. Il est heureux qu’au Canada nous n’ayons pas connu l’enrôlement obligatoire.

Pierre R. Chantelois

2 04 2008
guy

Oui c’est une vaste bourbier mondial… vous avez raison, c’est un gouffre dans lequel nous suivons Bush…, il est responsable de ce gâchis et entraine les autres dans son sillage…

Que dire de l’OTAN ? bah c’est une machine de fonctionnaires… faite pour des fonctionnaires…! un autre machin comme l’UN aurait dit De Gaulle (que je n’encenserai pas cependant).

Vous savez ces grands trucs pleins de monde qui ne servent à rien; ces pompes à fric, innertes…

L’UN incapable de prononcer que les mêmes mots depuis des années « nous déplorons ceci« , nous sommes inquiets pour cela … et gnan gnan gnan gnan

Pour quel résultat … néant, bof!, ou presque. Mais la note de fonctionnement de ces fourbis ? des milliards.

Et les délits d’initiés à EADS, les pourris qui se gavent sur le dos des entreprises donc des salariés.

Tiens ! je suis en colère aujourd’hui ?

2 04 2008
Pierre Chantelois

Guy

Qui a déjà dit : prenez garde à la colère d’un homme patient 🙂

Pierre R. Chantelois

2 04 2008
impots-utiles.com

Il faut croire que finalement, il y a des sous dans les caisses !

D’autant que les surcoûts liés au opérations extérieures militaires vont atteindre cette année des records. Les experts parient sur 850 millions d’euros, c’est à dire beaucoup plus que les 640 millions de 2007 ou que les 160 millions prévus au budget 2008 !!

comment fillon compte il régler ces surcouts ? il va piocher dans les caisses vides ?

Impôts utiles

2 04 2008
Pierre Chantelois

Impôts utiles

Pour la défense militaire, assez bizarrement, il y a toujours des budgets. Au Canada, les dépenses – en raison de la présence des militaires en Afghanistan – ont augmenté considérablement.

Pierre R. Chantelois

2 04 2008
guy

Et oui Pierre, les déficits budgétaires, la dette de l’état…

Le Trésor américain a annoncé ce mercredi soir que le déficit budgétaire du pays a atteint en février un record historique, avec 175 milliards de dollars : 281 milliards de dépenses face à 105 milliards de recettes.

En 2007, le déficit public de la France a atteint à 7,7 milliards d’euros en 2007, soit 2,7% du produit intérieur brut (PIB).

En Europe le déficit est encadré… 3% du PIB

3 04 2008
Pierre Chantelois

Guy

Avez-vous remarqué que, lorsqu’il est question de déficits, les chiffres dépassent très souvent l’entendement? S’il pouvait en être ainsi avec certains budgets sur la santé ou sur le pouvoir d’achat.

Pierre R. Chantelois

3 04 2008
guy

Oui, ces chiffres sont tellement considérables ! on ne peut à peine imaginer la masse que cela représenterait en billets de 100 dollars…!

Mon dieu… sur la santé et sur le pouvoir d’achat, personne ne semble préoccupé, dans les hautes sphères, à créer un peu de déficit…bah le peuple ! les grands argentiers s’en moquent complètement, bien posés sur les nuages dorés.

Mais qu’ils prennent garde.. plus dure sera la chute.

3 04 2008
clusiau

Vous me faites rire avec votre : Il doit y avoir de l’argent puisqu’on en trouve !

Pensez-vous que comme vous, les Présidents fouillent dans leurs épargnes en banque pour subvenir aux besoins urgents ? Naif va !

Il n’y a plus depuis belle lurette une telle chose que « la réserve » et c’est pour ça qu’il faut limiter au minimum le pouvoir des élites de « dépenser », ce qui est impossible comme vous tous le constatez.

Mais non il n’y a pas d’argent. Il n’y en a jamais puisqu’il s’agit de limite de crédit sur laquelle on emprunte avec intérêt. Y a-t-il de l’argent dans votre compte de carte Visa ? Non.

Mais quand vous en avez besoin, par magie, on vous en met en vous faisant accroire que vous l’avez alors que vous l’avez pas ! On augmente même le montant que vous n’avez pas pour vous accommoder.

Pour le gouvernement c’est pareil.

Les banques ont financé TOUTES les guerres, elles les ont même provoqué ou fait s’éterniser quelques unes pour faire plus d’argent encore.

Les banques aiment aussi financer les guerres qui matent les révolutions de citoyens, leurs acquis, parce que plus le citoyen est sans moyen, plus il est esclave et c’est ça qui remboursera, pour l’éternité, les dettes de l’État, le travail salarié, l’esclavagisme moderne.

Il n’y a rien qui motive plus les banquiers qu’une déclaration de guerre. Elles en profitent pour contacter les ennemis des premiers afin de les financer à leur tour afin qu’ils puissent se défendre. Ben quoi c’est normal, pourquoi une banque préférerait-elle un personne plutôt qu’une autre ? Tous les rembourseurs d’intérêts sont égaux. La banque n’a pas de pays ni de contrainte patriotique, ça c’est bon pour la chaire à canon.

Faire se battre les personnes humaines entre elles est une excellente tactique pour les isoler encore plus et alors qu’elles ne se connaissent même pas, elles n’auront vraisemblablement pas la chance de se connaître avant de se tuer pour de vagues motifs comme, un foulard, un drapeau, une croix.

Non seulement les jeunes qui font la guerre sont des ignorants, ils sont aussi plein d’enthousiasme ce qui les rend encore plus niaiseux, plus dangereux. Oui il faut une bonne dose de crétinisme pour faire un bon soldat.

WAR IS A RACKET… qu’on se le dise.

4 04 2008
Pierre Chantelois

Guy

En effet, aligner tous ces billets constituerait un défi insurmontable 🙂

Clusiau

Il existe une expression qui dit : emprunter pour payer l’épicerie. C’est ce que fait le gouvernement. Toutefois, vous savez comme moi que le gouvernement du Canada a des réserves considérables dans la caisse de l’assurance-chômage. On parle d’un surplus démesuré de l’ordre de 54 milliards de dollars.

Pierre R. Chantelois

4 04 2008
clusiau

Merci M. Chantelois pour ce lien vers le rapport.

Je vais lire le résultat de cette fraude monumentale tranquillement.

4 04 2008
clusiau

La démocratie violée, volée….etc….

http://video.google.fr/videoplay?docid=2812312035664732092

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :