5… 4… 3… 2… 1… Premier septembre, nous nous retrouverons.

31 08 2008

Heureux comme pas un. Fatigué comme dix. En forme comme vingt. Je fourbis mes plumes. Mon encre est prête. Avant qu’elle ne sèche irrémédiablement. Le verbe pointe, le mot en est jaloux, le silence boude, lui qui se croyait gardien pérenne des lieux. Premier septembre, à l’aube d’un automne qui inquiète, « fais du feu dans la cheminée, je reviens chez nous », comme le chantait Jean-Pierre Ferland.

Bien le bonjour chez vous.


Actions

Information

3 responses

31 08 2008
jorge

Il était temps!

31 08 2008
Françoise

Bonjour Pierre, et bon dimanche !

31 08 2008
RV

Vouais !
(c’est en vente libre hein ce truc dopant qui vous fait aller si bien, rassurez-moi !…)
RV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :