Victoire pour Biden, défaite pour Palin

3 10 2008

Deux sondages : CNN et CBS. Deux résultats similaires : Joe Biden sort vainqueur du débat des candidats au poste de la vice-présidence américaine.

Avant le débat, selon un sondage pour le Washington Post et ABC News, 60 % des Américains estimaient que Sarah Palin n’avait pas les compétences nécessaires pour devenir une présidente éventuelle, 15 points de plus qu’il y a un mois.

Selon les deux sondages, à l’issue de ce débat, la position reste inchangée.

Les téléspectateurs du réseau CNN ont donné leur préférence à Joe Biden : 51 % ont jugé la prestation du président de la puissante commission des Affaires étrangères du Sénat supérieure à celle de la la gouverneure de l’Alaska : 36 %.

Sur CBS, le sénateur Biden l’emporte avec 46 % contre 21 % pour Sarah Palin.

Publicités

Actions

Information

11 responses

3 10 2008
Dominique Hasselmann

Palin a fait un bide, hein, il fallait s’y attendre.

3 10 2008
Pierre Chantelois

Bonjour Dominique

Plutôt oui. Quoique la presse américaine est quelque peu nuancée. Mais il est clair qu’elle risque d’être singulièrement encombrante pour la suite des événements. Il s’en trouve plusieurs pour lui demander de retirer sa candidature. Dans le clan McCain, je ne sais pas.

Pierre R.

3 10 2008
Ardalia

Pour avoir vu quelque vidéos la concernant, je trouve Sarah Palin assez désarmante d’incompétence. Ce ne sont pas quelques jours de coaching intensif qui allaient en faire un foudre de guerre.
McCain est-il grillé pour autant? Pas sûr!

3 10 2008
Pierre Chantelois

Ardalia

Bonne question. Il est en chute dans les sondages ces dernières semaines. Obama remonte. Est-ce que le débat va faire basculer cette tendance. Je serais surpris. Mais rien n’est prévisible au pays de l’Oncle Sam.

Pierre R.

3 10 2008
Gilles

Robert Bourassa, ce fin observateur de l’homo politicus, disait parfois qu’il y a « une prime de l’urne », c’est-à-dire que les électeurs, au moment de tracer leur X, votent selon leurs craintes et un certain atavisme plutôt que leur raison. Je pense que les Républicains entérineront Palin en votant pour McCain parce qu’elle est « l’une d’entre nous ». Les spéculations sur l’âge de McCain et l’éventualité qu’elle lui succède à la présidence en cours de mandat sont basses ; McCain n’est pas encore mort. De plus, j’ai entendu un commentateur remarquer que plusieurs Américains, même des Démocrates, hésiteront à voter pour un Noir (qu’il soit demi-noir ou quart-de-noir ne change rien).
 

3 10 2008
Pierre Chantelois

Gilles

Nous sommes d’accord. Toutes les avenues sont ouvertes. Le vrai sondage sera celui du scrutin en lui-même. Sauf que des indices marquent la tendance. De plus en plus d’observateurs américains, parmi les démocrates et républicains, inclinent à penser que John McCain a commis une erreur de  »casting » en nommant Sarah Palin. Beaucoup d’américains commencent à réaliser l’ampleur du mandat qui pourrait être dévolu à madame Palin en cas de défaillance du président.

Bon. Nous n’avons pas le choix que d’attendre. N’est-ce pas ?

Pierre R.

3 10 2008
Annie

une passionnant échange eut lieu hier soir à la télé française (3) comprenannt des spécialistes des EU pro-Bush/McCain et pro-Obama. Bient sûr c’était avant le débat, mais il m’est apparu que rien n’est simple, car :
1/ Palin est une sorte d’Américaine moyenne, une sorte de cow-boy au féminin auquel les citoyen/nes peuvent s’identifier
2/contrairement aux apparences vu d’Europe, le mec de l’Est cultivé est Obama, et les Américains n’aiment pas trop ces mecs là
3/ un des éléments qui ont fait gagner Bush est justement ce coté cow-boy, individualiste, de l’exception Etatsunienne (et nous Français c’est rien à côté), sérénade dont tout petit Américain est abreuvé depuis le plus jeune âge à l’école, en jurant fidélité (par ex.) tous les matins au drapeau

tout ça pour dire que rien n’est gagné, même si la crise économique pourrait nous faire croire de ce coté ci de l’Atlantique qu’Obama défendrait mieux les déshérités… et qu’en plus il est beau ce qui n’est pas rien non plus

4 10 2008
Pierre Chantelois

Annie

En effet, rien n’est joué. Le meilleur sondage reste le scrutin lui-même. Comme l’indique Le Figaro, les efforts de madame Palin n’ont pas suffi à inverser la tendance. Les électeurs indécis, toujours de l’ordre de 10 % de l’électorat à un mois du scrutin, n’ont pas massivement basculé à l’issue du débat : 18 % ont choisi le ticket Obama-Biden, 10 % le tandem McCain-Palin, 71 % continuant à hésiter.

Pierre R.

4 10 2008
Gilles

Pierre a écrit :
De plus en plus d’observateurs américains, parmi les démocrates et républicains, inclinent à penser que John McCain a commis une erreur de ”casting” […]

Chantal Hébert me faisait remarquer l’autre soir que ce qui intéresse les journalistes et les experts — donc ce qui à leur avis est déterminant — n’intéresse pas nécessairement les citoyens. Le président Bush est aussi « nature » que Palin, et il a été réélu ; ceci dit, il est possible que les Américains se mettent à réfléchir.
 

4 10 2008
Pierre Chantelois

Gilles

Très juste. D’ailleurs Chantal Hébert, dans sa chronique torontoise, était la seule à se démarquer de ses collègues sur le choix du gagnant du débat en français. Elle avait choisi Stephen Harper en pole position. Elle est une excellente analyste. Il est vrai qu’il peut y avoir une rupture de ton entre les observateurs politiques (journalistes, politologues et analystes) et la population. Comme il existe parfois une fossé entre les résultats d’un sondage et le scrutin en lui-même. Quelque 69,9 millions de téléspectateurs ont regardé le face-à-face Palin-Biden balayant ainsi le précédent record établi en 1984. Record qui a dépassé également les 52,4 millions de personnes qui ont regardé le débat entre Barack Obama et John McCain. Selon les sondages de CNN et CBS, M. Biden est sorti vainqueur du face-à-face mais 84% des téléspectateurs sur CNN estimaient que Mme Palin s’en était tirée mieux que prévu.

Mais je me dis qu’il nous faut nous appuyer sur un quelconque levier pour tenter d’interpréter les événements. C’est comme la météo, n’est-ce pas ? 😉

Pierre R.

4 10 2008
décembre

Tel que prévu, voici quelques infos sur le deal du siècle réalisé par Wall Street :

The bill states that: “The Treasury Secretary is authorized to purchase up to $700 billion in mortgage-related assets at any one time.” Most of us have been told that this is the total amount of the bailout, but as you can see it is the amount available “at any one time,” meaning they can do it again and again without any further legislation or consent of the governed.

The act also designates financial institutes as “financial agents of the Government.” In effect nationalizing the banking system whereas prior to this event banks were only a “chartered” government entity, meaning they could be regulated. Now if you are an agent of the government, how easy is it going to be for the government to look at all the books of the bank and have access to every bank account for every person in the banking system? With one foul swoop they have entered every banking account in the country to know exactly what you and I are doing with our money.

And to make sure no one can question anything they do in this regard the bill states: “Decisions by the Secretary pursuant to the authority of this Act are non-reviewable and committed to agency discretion, and may not be reviewed by any court of law or any administrative agency.” Now they have set themselves outside of the ability of anyone, inside or out of the government, to question what they have done. There actions cannot be questioned in court or by any “administrative agency.” How would you like to have that kind of power.

Source

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :