Une saison dans la vie d’Emmanuel

22 12 2008

J’emprunte le titre du jour au beau livre de Marie-Claire Blair qui écrivait, dans son opus Un sourd dans la Ville : « Un livre, c’est aussi une présence intime, cette chose écrite par un autre et qui sublime l’insignifiance de vos jours ». Ce matin, en quittant ma résidence, je savais qu’il y aurait encore une fois une neige qui recouvrirait ma ville. Pour ne pas céder à cette insignifiance du jour qui a tendance à nous envahir et à nous entraîner dans l’oisiveté, je me suis laissé tout simplement guider, dans l’attente des premiers flocons. Voici les résultats partiels (trop de clichés m’ont imposé un choix éditorial) d’une marche de huit heures qui se sont écoulées, sans coup férir, entre 09h du matin et 17h30. Il a fait très froid. Gelure des doigts et du nez m’a rappelé qu’en me hasardant à l’extérieur de mon domicile, je m’exposais aux rigueurs de l’hiver. Pour le plaisir de l’œil, n’hésitez pas à cliquer sur les images. Bonne promenade.


Actions

Information

6 responses

22 12 2008
gaetanpelletier

«Un livre, c’est aussi une présence intime, cette chose écrite par un autre et qui sublime l’insignifiance de vos jours »

Je vous parlerai de cette citation un peu plus loin.

Je vous suis toujours dans vos promenades et votre photographie. Même si je ne laisse pas de commentaires, je suis toujours ébahi.

Une «promenade» de cette longueur – d’intensité, j’imagine – doit avoir des bienfaits dû au fait de l’éloignement de la «paperasse»… Pour moi, c’est vivre … Quand on a passé des années dans des bureaux, dans des papiers, on apprécie cette chose qu’est l’essentiel : la vie, tout simplement. Et une aventure vers ce qu’on n’a pas eu le temps de… voir.

Je reviens à mon propos du début. Concernant «l’insignifiance des jours», je viens de regarder un film tout à fait sublime: «Le visiteur». L’histoire d’un universitaire qui découvre en revenant à New-York, deux immigrants illégaux dans on appartement. Sa vie est d’un ennui mortel, et totalement insignifiante. Cette rencontre changera sa vie en le ramenant à l’essentiel.

Pour ce qui est des photographies, celle décrite ainsi : «Personne n’est à l’abri d’une chute dans sa vie» est tellement riche qu’on pourrait en faire un essai… académique. Sublime! Et sublime, n’est hélas qu’un mot… Le point rouge est juste au dessus du «chuté», et l’ambiance, les couleurs, voire les arcs.

Ouf!

J’ai l’impression qu’après une telle randonnée, on doit arriver à la maison et se dire: «aujourd’hui n’était qu’un jour, mais c’était aussi toute une vie dans une journée»…

Quelle belle intensité!

J’ai noté: une ou deux personnes à la fois.

22 12 2008
Pierre Chantelois

Gaëtan

Beau coup d’œil. C’est vrai qu’après avoir, pendant trente ans ou plus, brasser du payer, c’est une transition bienfaitrice que de manier les images. La photographie m’apporte un bienfait incommensurable qui comble nos journées.

Un personnage ou deux. Autre excellente observation. Je préfère ces images du faible nombre aux foules. Tellement plus expressif.

Heureux de savoir que vous avez su capter ces instants fugitifs et les traduire en mots.

Merci

Pierre R.

22 12 2008
posuto

Mais vous arrivez à avancer dans cette neige ? Quel exploit ! Vous avez des raquettes au moins ! Dire qu’en France, 10 cm et flop, 100 000 personnes sans électricité ! 😉
C’est vrai que vos photos sont belles, et il me semble vous voir évoluer aussi vers une poésie des silhouettes, plus que des architectures.
RV

22 12 2008
Pierre Chantelois

RV

Merci de ce commentaire. L’occasion se représentera à nouveau puisque Environnement Canada prévoit une nouvelle tempête le soir du 24 décembre, qui devrait laisser sur Montréal et tout le sud et le centre de la province une dizaine de centimètres de neige fraîche pour Noël. D’autres clichés en perspectives!

Pierre R.

22 12 2008
gaetanpelletier

Pierre,
J’étais en train … de penser.
Vous devriez faire pour la fin de l’année un «the best of…» . Ou une revue 2008…

22 12 2008
Pierre Chantelois

Gaëtan

Bonne idée.

Pierre R.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s