Nouvelle impasse dans les négociations de paix

22 10 2010

La circulation de l’argent dans le monde est souvent considérée comme le nerf de la guerre. D’une part, d’après des chiffres du Trésor américain publiés en février 2010, la Chine en tant que plus grand détenteur étranger de bons du Trésor américain en possèderait pour l’équivalent de 755,4 milliards de dollars. D’autre part, le Centre de recherche du Congrès américain (CRS), dans un rapport publié en septembre, constate qu’Israël est le plus gros bénéficiaire de l’aide internationale américaine en données cumulées depuis la seconde guerre mondiale. Israël a reçu annuellement des États-Unis des subventions de près de 3 milliards de dollars. Au 1er octobre dernier, le total des garanties de prêts accordées par Washington à Tel-Aviv s’élevait à 3,481 milliards de dollars, ce qui permet à Israël d’emprunter sur les marchés à taux préférentiels en bénéficiant de la garantie de remboursement de l’État américain. Garanties dont l’État juif ne s’est pas servi depuis 2004.

Hillary Clinton, la secrétaire d’État américaine, se fait rassurante en déclarant que les efforts pour réanimer les négociations de paix sont sur la bonne voie. Ce qui a été démenti par l’Autorité nationale palestinienne pour qui aucun effort de la part des Américains n’a été consenti pour relancer les négociations de paix directes avec Israël. Il est important de rappeler que ces négociations sont bloquées depuis la fin du moratoire gouvernemental sur la colonisation en Cisjordanie, le 26 septembre dernier. Depuis, le rythme des mises en chantier dans les colonies est quatre fois supérieur à la moyenne habituelle – 600 à 700 logements ont été mis en chantier en moins d’un mois – et ces dernières s’effectuent dans des zones censées, selon quasiment tous les scénarios de paix, faire partie d’un futur État palestinien. Un projet de construction de 3.700 appartements attendrait le feu vert du ministre de la Défense, Ehoud Barak.

Selon l’AFP, plus de 300.000 Israéliens résident dans les colonies de Cisjordanie, tandis que 200.000 Israéliens se sont installés dans une douzaine de quartiers de colonisation érigés à Jérusalem-Est, parmi quelque 270.000 Palestiniens.

Mercredi, Hillary Clinton a rappelé aux pays arabes qu’ils doivent soutenir plus fermement l’Autorité palestinienne, en particulier sur le plan financier. Elle s’exprimait devant l’American Task Force on Palestine, un groupe pro-palestinien demandant l’établissement de deux États au Proche-Orient. Du même souffle, Hillary Clinton a reconnu le droit des israéliens à revendiquer le caractère juif de l’État d’Israël. La secrétaire d’État américaine déclarait de Bruxelles lors d’une entrevue à ABC : « les dirigeants israélien et palestinien subissaient tous des pressions internes et externes qui pesaient sur eux, ce qui a rendu les négociations extrêmement difficiles et sensibles. C’est une situation incroyablement complexe et émotionnellement chargée. Et je reconnais cela, parce que c’est évident, pour Israël, la sécurité est primordiale, ils ont une expérience : ils ont quitté le Liban et ont actuellement le Hezbollah et les roquettes sur leur frontière, ils ont quitté Gaza et ils ont maintenant le Hamas et des roquettes sur leur frontière ».

La Chine est profondément préoccupée par l’impasse actuelle des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens et souhaite qu’Israël adopte une attitude responsable afin de créer les conditions favorables à la poursuite des pourparlers de paix, a souligné Ma Zhaoxu lors d’un point de presse au siège du ministère chinois des Affaires étrangères. Lors d’un débat ouvert sur la situation au Moyen-Orient, organisé cette semaine, également, par le Conseil de sécurité de l’ONU, le représentant chinois Li Baodong a indiqué que l’impasse actuelle dans les négociations israélo-palestiniennes, due à la poursuite de la colonisation israélienne préoccupe profondément la Chine. L’ambassdeur Li souhaite qu’ Israël puisse prolonger le gel de la colonisation et créer les conditions nécessaires pour avancer les négociations directes. Selon Li, la situation humanitaire dans les régions occupées par Israël, surtout dans la bande de Gaza, reste encore préocupante. Cela devrait être mis à terme, a-t-il estimé. Li a affirmé que la Chine soutient fermement les Palestiniens qui luttent pour leurs droits nationaux de manière légale.

Une large majorité d’Israéliens (78 %) est favorable à la poursuite des négociations de paix, un avis minoritaire (30 %) parmi les Palestiniens, mais les deux opinions partagent un diagnostic très pessimiste sur leurs chances de succès, selon un sondage diffusé cette semaine. Seuls 6 % des Palestiniens et 5 % des Israéliens interrogés considèrent comme élevées ou très élevées les chances que les actuels pourparlers aboutissent à un accord.


Actions

Information

One response

1 11 2010
Gilles

[…]ils ont quitté Gaza et ils ont maintenant le Hamas et des roquettes sur leur frontière ». — H. Clinton

Quelle mauvaise foi révoltante ! Madame Clinton n’est pas au fait des conditions de vie imposées à Gaza par l’enfermement du territoire par Israël ? Elle ne sait pas que les habitants, par exemple, ne peuvent avoir le téléphone qu’auprès de compagnies israéliennes ? Elle n’a jamais entendu parler du blocus ? Elle ne sait pas les survols d’avions de guerre à basse altitude quotidiens ? Elle a oublié l’Opération Cast Lead ? Elle n’a pas eu à passer par les check points pour aller à son travail ou se faire soigner à l’hôpital, sans doute. Elle ne sait pas que tout Palestinien qui épouse une Syrienne (toute Palestinienne qui épouse un Syrien) ne peut plus jamais revenir en Cisjordanie ou à Gaza ?

Je pense qu’elle sait tout ça mais qu’elle est prisonnière du parti pris des États-Unis envers l’État d’Israël, un parti pris qui met le Proche-Orient à feu à sang, littéralement, depuis 1948 parce que les bien-pensants, autant en Europe qu’aux États-Unis, n’osent pas dire aux Israéliens qu’ils se comportent de manière inhumaine. Il faut dire que les moyens de chantage de l’AIPAC sont subtils et puissants…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :