Jean Charest doit partir!

17 11 2010

Monsieur Jean Charest

Ce que vit la population québécoise n’est pas un mouvement d’humeur. Il y a beaucoup d’impatience et d’incompréhension à l’égard d’un gouvernement qui se vautre dans les scandales les uns après les autres et qui donne la fâcheuse impression que rien ne sera fait pour redresser cette situation qui porte atteinte à la réputation du Québec.

Et la pétition qui se retrouve sur le site de l’Assemblée nationale en est une démonstration éclatante. Nous n’avons pas de procédure en révocation de mandat. Nous n’avons pas un droit fondamental de renvoyer chez lui un premier ministre avant la fin de son mandat. Nous n’avons que pour seul pouvoir notre liberté d’expression. Et la signature d’une pétition, proposée par un citoyen, appuyée par un député de l’opposition, est un geste qui, en certaines circonstances, pourrait sembler isolé mais qui, en l’état des choses actuelles, montre clairement le désir de vous voir quitter vos fonctions avant la fin de votre mandat.

Depuis les 30 dernières heures, pas moins de 90.000 noms ont appuyé la démarche et correspondent en tout point aux multiples sondages qui indiquent que 80% de la population souhaitent en quelque sorte votre démission. Il vous suffit, pour vous en vaincre, de jeter un œil sur le site écœurement. Et je vous invite à consulter cet autre site né de cette tendance de la population québécoise à vous inviter à quitter votre poste de premier ministre : Mouvement citoyen national du Québec: La mémoire collective politique du Québec! Imaginez les résultats que donnera, jusqu’au 15 février 2011, cette pétition sur le site de l’Assemblée nationale? Cette démarche, entreprise par un citoyen du nom de Steve Brosseau, a été parrainée par le député de Québec solidaire, Amir Khadir. C’est très bien ainsi.

Ce simple citoyen a expliqué à la Presse canadienne les raisons de sa démarche : « Les allégations de corruption, de collusion dans la construction et dans les garderies ou dans la nomination des juges, ça sortait à qui mieux mieux dans les médias et personne ne faisait rien. On ajoute à ça les gaz de schiste et tout le budget 2010, ça devenait urgent de faire quelque chose ». Et cette opinion est maintenant le fait d’une grande majorité de québécois et de québécoises.

Addendum : Le nombre de signataires a franchi la marque des 100 000 noms peu après 18h15, mardi. Mercredi, la pétition atteignait les 135 000 signatures peu avant midi.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :