Non aux gaz de schiste!

20 06 2011

Si le gouvernement reste sourd, la population lui opposera plus haut et plus fort son opposition à l'exploration et à l'exploitation des gaz de schiste

Des milliers de personnes ont, samedi, manifesté au centre-ville de Montréal pour demander l'adoption d'un moratoire sur l'exploitation des gaz de schiste

(N’oubliez pas de cliquer sur les images pour les agrandir)

«La population est éveillée comme jamais», a commenté, Paul Piché, un artiste populaire et engagé

Aucun doute sur le message qu'a voulu transmettre cette jeune mère aux autorités gouvernementales qui font la source oreille

Oui il faut protéger la beauté du monde

Les ressources naturelles appartiennent autant aux générations de demain qu'à celles d'aujourd'hui. Elles ne sont pas la propriété des entreprises et du gouvernement

Il faut poursuivre le combat de la protection des ressources naturelles et du développement durable pour éveiller les consciences

À rester sourd aux revendications de la population sur un moratoire, le gouvernement du Québec se discrédite

Le gouvernement a créé un comité qui sera chargé de réaliser l'évaluation environnementale stratégique (ÉES) sur les gaz de schiste. Ce comité a été dénoncé. En effet, sur les onze personnes choisies, aucune ne représente un groupe environnemental ou un groupe citoyen

Selon le commissaire au développement durable, le gouvernement du Québec a failli dans sa gestion sur les gaz de schiste, la population s'attendant à la mise en place d'un processus impartial et transparent

Plus le gouvernement se refusera à entendre sa population, plus hautes les voix s'élèveront pour dénoncer son incapacité à agir

Alors que la France vient d'interdire les fracturations hydrauliques nécessaires à l'exploitation des gaz de schiste, le gouvernement feint d'ignorer la fuite de deux puits en Montérégie, l'explosion majeure d'un puits en Pennsylvanie avec des impacts importants pour l'eau et la présence de méthane dans les nappes d'eau souterraines

Disposer de ses ressources naturelles n'est pas un privilège mais un droit. Et la population du Québec refuse la dilapidation de ses ressources

La beauté de la vie n'a pas de prix. La beauté du monde encore moins. Un gouvernement inconscient et irresponsable pourrait par contre payer un prix très cher pour son incurie

Pour un Québec propre il faut une population volontaire et décidée à protéger la richesse de ses ressources naturelles. Elle doit en être la gardienne inconditionnelle


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :