Une cause importante : sauver les terres des Masaï

13 08 2012

A l’attention du président Jakaya Kikwete, de Tanzani:
En tant que citoyens du monde, nous vous appelons à vous opposer à toute tentative d’expulser les Masaï de leurs terres ancestrales ou de leur demander de faire place pour des concessions de chasses commerciales. Nous comptons sur vous pour protéger votre peuple et vous opposer à toutes atteintes envers leurs droits de propriété.

 
 
Publié le 10 Août 2012
 

À tout moment, une grosse entreprise spécialisée dans les chasses commerciales pourrait signer le contrat qui chassera de leurs terres ancestrales jusqu’à 48 000 membres de la fameuse ethnie Masaï, afin de permettre à de riches émirs du Moyen-Orient de chasser lions et léopards. Les observateurs nous disent que le président de Tanzanie pourrait donner son accord d’un moment à l’autre, mais si nous nous mobilisons maintenant, nous pouvons stopper la vente de la plaine du Serengeti.

 

La dernière fois que cette même entreprise a contraint des Masaï à quitter leurs terres pour le plaisir de riches chasseurs, plusieurs personnes ont été battues par la police, des maisons ont été réduites en cendres et des troupeaux sont morts de faim. Mais suite à la controverse médiatique, le président Kikwete avait annulé le contrat et rendu leurs terres aux Masaï. Cette fois, la presse n’est pas encore au rendez-vous mais nous pouvons changer le cours des choses et amener Kikwete à annuler ce contrat si nous unissons nos forces et nos voix.

 

Si nous sommes 150 000 à signer, nous envahirons les médias en Tanzanie et dans le monde entier, de sorte que le président Kikwete comprenne qu’il doit mettre un terme à ce contrat meurtrier. Signez la pétition et envoyez-la à vos contacts.

 

RENDEZ-VOUS ICI EN CLIQUANT SUR CE LIEN

 
 

Avaaz est un mouvement mondial en ligne qui donne aux citoyens les moyens de peser sur les prises de décisions partout dans le monde

 
 

Publicités




Que vaut un enfant de neuf ans pour un soldat israélien?

3 07 2012

Souvenez-vous de cet homme!

 

Ce même soldat en plein action!

 

Et voici un gamin de neuf ans qui prend ses jambes à son cou…

 

Pour lire cette édifiante histoire d’un soldat et d’un enfant de neuf ans, il faut vous rendre sur le site de Métro-France. Il faut aussi vous rendre sur le site de B’Tselem. Ou sur Youtube pour voir et revoir la vidéo des évènements. Si vous en avez le temps, n’hésitez pas à faire le détour suivant pour lire le rapport 2011 du Secrétaire général au Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies.





Se battre pour des idées

19 05 2012

« Ainsi s’écrit l’histoire de ce gouvernement en fin de régime, par un recul de nos libertés »

Pauline Marois, chef du Parti québécois

Au Québec, réalisé à chaud jeudi et vendredi, au moment où l’Assemblée nationale débattait de la loi d’exception, un sondage CROP révèle que le gouvernement Charest a l’appui très net de la population quand il adopte la ligne dure. «« Les gens sont inquiets, ils ne reconnaissent plus leur Québec, leur société consensuelle. Ils veulent retrouver la sécurité et l’ordre, aussi ils se rallient très nettement au gouvernement», observe Youri Rivest, vice-président de CROP (Cyberpresse

Je vais signer la pétition contre la Loi 78. La plus récente position du Barreau du Québec invitait, sans détour, avant son adoption finale, le gouvernement à retourner à la table des négociations plutôt que de forcer l’adoption d’une loi spéciale, et ce en tout respect des cours de justice québécoises« :« «« Plutôt que d’agir comme si les associations étudiantes n’avaient jamais existé, suspendre la session de milliers d’étudiants et fragiliser encore davantage le climat social, le ministre de la justice devrait prendre ses responsabilités et agir comme protecteur des libertés civiles inscrites dans la Charte des droits de la personne dont il a la responsabilité »

En Europe : « Chacun de nous peut changer le monde. Même s’il n’a aucun pouvoir, même s’il n’a pas la moindre importance, chacun de nous peut changer le monde » écrivait Václav Havel quelques semaines après la chute du Mur de Berlin. En 1989, ce sont des femmes et des hommes « sans la moindre importance » qui ont changé le cours de l’Histoire. Vingt ans plus tard, le système néolibéral s’effondre à son tour. C’est à nous, les citoyens, de dire dans quelle société nous voulons vivre. Société d’injustice et de chaos ou société d’équilibre et de convivialité ? A nous de choisir. A nous d’agir.

Nous souhaitons contribuer à la formation d’un puissant mouvement citoyen, d’une insurrection des consciences qui puisse engendrer une politique à la hauteur des exigences. Roosevelt 2012





Nouvelle impasse dans les négociations de paix

22 10 2010

La circulation de l’argent dans le monde est souvent considérée comme le nerf de la guerre. D’une part, d’après des chiffres du Trésor américain publiés en février 2010, la Chine en tant que plus grand détenteur étranger de bons du Trésor américain en possèderait pour l’équivalent de 755,4 milliards de dollars. D’autre part, le Centre de recherche du Congrès américain (CRS), dans un rapport publié en septembre, constate qu’Israël est le plus gros bénéficiaire de l’aide internationale américaine en données cumulées depuis la seconde guerre mondiale. Israël a reçu annuellement des États-Unis des subventions de près de 3 milliards de dollars. Au 1er octobre dernier, le total des garanties de prêts accordées par Washington à Tel-Aviv s’élevait à 3,481 milliards de dollars, ce qui permet à Israël d’emprunter sur les marchés à taux préférentiels en bénéficiant de la garantie de remboursement de l’État américain. Garanties dont l’État juif ne s’est pas servi depuis 2004.

Hillary Clinton, la secrétaire d’État américaine, se fait rassurante en déclarant que les efforts pour réanimer les négociations de paix sont sur la bonne voie. Ce qui a été démenti par l’Autorité nationale palestinienne pour qui aucun effort de la part des Américains n’a été consenti pour relancer les négociations de paix directes avec Israël. Il est important de rappeler que ces négociations sont bloquées depuis la fin du moratoire gouvernemental sur la colonisation en Cisjordanie, le 26 septembre dernier. Depuis, le rythme des mises en chantier dans les colonies est quatre fois supérieur à la moyenne habituelle – 600 à 700 logements ont été mis en chantier en moins d’un mois – et ces dernières s’effectuent dans des zones censées, selon quasiment tous les scénarios de paix, faire partie d’un futur État palestinien. Un projet de construction de 3.700 appartements attendrait le feu vert du ministre de la Défense, Ehoud Barak.

Selon l’AFP, plus de 300.000 Israéliens résident dans les colonies de Cisjordanie, tandis que 200.000 Israéliens se sont installés dans une douzaine de quartiers de colonisation érigés à Jérusalem-Est, parmi quelque 270.000 Palestiniens.

Mercredi, Hillary Clinton a rappelé aux pays arabes qu’ils doivent soutenir plus fermement l’Autorité palestinienne, en particulier sur le plan financier. Elle s’exprimait devant l’American Task Force on Palestine, un groupe pro-palestinien demandant l’établissement de deux États au Proche-Orient. Du même souffle, Hillary Clinton a reconnu le droit des israéliens à revendiquer le caractère juif de l’État d’Israël. La secrétaire d’État américaine déclarait de Bruxelles lors d’une entrevue à ABC : « les dirigeants israélien et palestinien subissaient tous des pressions internes et externes qui pesaient sur eux, ce qui a rendu les négociations extrêmement difficiles et sensibles. C’est une situation incroyablement complexe et émotionnellement chargée. Et je reconnais cela, parce que c’est évident, pour Israël, la sécurité est primordiale, ils ont une expérience : ils ont quitté le Liban et ont actuellement le Hezbollah et les roquettes sur leur frontière, ils ont quitté Gaza et ils ont maintenant le Hamas et des roquettes sur leur frontière ».

La Chine est profondément préoccupée par l’impasse actuelle des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens et souhaite qu’Israël adopte une attitude responsable afin de créer les conditions favorables à la poursuite des pourparlers de paix, a souligné Ma Zhaoxu lors d’un point de presse au siège du ministère chinois des Affaires étrangères. Lors d’un débat ouvert sur la situation au Moyen-Orient, organisé cette semaine, également, par le Conseil de sécurité de l’ONU, le représentant chinois Li Baodong a indiqué que l’impasse actuelle dans les négociations israélo-palestiniennes, due à la poursuite de la colonisation israélienne préoccupe profondément la Chine. L’ambassdeur Li souhaite qu’ Israël puisse prolonger le gel de la colonisation et créer les conditions nécessaires pour avancer les négociations directes. Selon Li, la situation humanitaire dans les régions occupées par Israël, surtout dans la bande de Gaza, reste encore préocupante. Cela devrait être mis à terme, a-t-il estimé. Li a affirmé que la Chine soutient fermement les Palestiniens qui luttent pour leurs droits nationaux de manière légale.

Une large majorité d’Israéliens (78 %) est favorable à la poursuite des négociations de paix, un avis minoritaire (30 %) parmi les Palestiniens, mais les deux opinions partagent un diagnostic très pessimiste sur leurs chances de succès, selon un sondage diffusé cette semaine. Seuls 6 % des Palestiniens et 5 % des Israéliens interrogés considèrent comme élevées ou très élevées les chances que les actuels pourparlers aboutissent à un accord.





De retour le lundi 16 mars 2009

10 03 2009

Je reprendrai mes chroniques le lundi 16 mars 2009.

Merci de votre fidélité.

Pierre R. Chantelois





École buissonnière

14 08 2008

Mes amies et mes amis

En raison de la période intense de rédaction, je ferai relâche aujourd’hui et vendredi. Il ne reste que peu d’heures pour dormir. Je vous écris ce billet à 04h00 du matin. Je vais me coucher, tenter de sommeiller et me lever dès 09h00 pour une conférence téléphonique.

Bien le bonjour chez vous.





De retour le 15 août 2008

21 07 2008

Bonjour

Merci à toutes et à tous de votre fidélité. Je m’absenterai jusqu’au 15 août en raison d’un important mandat que je viens d’accepter. Je me joins à une équipe de rédaction chevronnée pour la préparation d’un important document d’entreprise.

Je trouverai toutefois le temps de visiter les blogues amis afin de ne pas trop me faire oublier au cours de cette absence.

Merci

À bientôt

Pierre R. Chantelois